Oordaya dévoile son 1er album, Alnaïr

Oordaya dévoile son 1er album, Alnaïr

Image d'avatar de Kenza LalouniKenza Lalouni - Le 14 avril 2023

Oordaya, jeune chanteuse aux accents Rn’B et soul-trap, signée chez Epic Records, vient de dévoiler son premier album, Alnaïr. Une exploration lumineuse de ses émotions. 

Oordaya Alnaïr
Oordaya, Alnaïr

Oordaya, c’est une voix enivrante, des mélodies Rn’B, un univers intimiste et profond, à la fois flottant et vivant. Après deux EP, “Mind me” (2018) et “Three” (2020), dans lesquels elle chantait en anglais, Oordaya vient de dévoiler un 1er album, en français. Il s’intitule Alnaïr, “La lumière” en arabe, par référence à une étoile.

A travers 15 titres, la chanteuse dresse le récit introspectif de ses douleurs, de ses espoirs et de ses inquiétudes. Des ambiances planantes, faites de sons de guitare, de nappes de synthé, d’effets d’écho et de reverb, nous extraient du réel pour nous connecter aux mots inquiets d’Oordaya. Par contraste, les refrains rythmés sont bruts et lumineux. Comme l’étoile qui donne le nom à l’album, Alnaïr.

“Toi” ou le récit de l’espoir amoureux 

Oordaya habillée de noir et prise dans une sorte de brouillard. Des accords plaqués en écho. Voilà l’ouverture du clip du morceau “Toi”, paru aujourd’hui. Un titre à la fois profond et entrainant, qui donne envie de croire en nos espoirs. La chorégraphie, qui exprime sobrement et justement l’état émotionnel d’Oordaya, est signée Mes Lesne.

Dès les premières secondes, nous sommes plongés dans une bulle d’irréalité.  Oordaya chante vigoureusement son amour pour quelqu’un. “J’mentends respirer trop fort, je l’entends battre mon cœur se tord” clame-t-elle. À travers un texte déballé frénétiquement, la jeune chanteuse révèle ses appréhensions, persuadée d’avoir trouvé le bon.

À l’arrivée du refrain, l’inquiétude laisse place à la force de l’espoir. Le morceau se rythme progressivement, mimant l’emballement d’Oordaya qui rêve de conquérir celui qu’elle convoite. Des chœurs mêlés à des accords plaqués, en écho, nous plongent dans l’excitation amoureuse. À l’image, Oordaya marche droite, la tête haute, en direction de la lumière. Avant de danser frénétiquement au second refrain. Des mouvements qui racontent son bouillonnement émotionnel.

"Toi", Alnaïr
Clip du morceau “Toi”, Alnaïr

Tout au long du clip, les silhouettes qui l’entourent passent sans être vues, et le décor est sobre et gris. Il n’y a que cet amour réciproque, qu’elle espère réel, qui a de l’importance. “Je sais que c’est toi” assène Oordaya.

exrait
Clip du morceau “Toi”, Alnaïr


À travers son album, Oordaya explore, profondément, des émotions connues de tous : la déception amoureuse (“Ne me regarde pas”, “Dernier appel”, “De l’amour à la haine”), le sentiment de ne pas être là où l’on devrait être (“Vision”) ou encore l’angoisse intrinsèque à la vie (“Une vie”). Dans le titre qui introduit l’album, et qui en porte le nom, Oordaya se confie. “Je suivrai mon étoile qui me guidera, toute ma vie.” Cette étoile, Alnaïr, représentée par une lumière dans les clips de “Une vie” et de “Toi”, est un point de repère. Elle symbolise l’espoir, un sentiment qui ressort, comme une sorte de message positif, de chacun des morceaux.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
A la rencontre de The Soul Twins

A la rencontre de The Soul Twins

The Twin Souls, formé par les frères Guilhem et Martin…

27 février 2024

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Un Nouveau Jalon pour le Street Art Parisien Dans le…

23 février 2024

A la rencontre de Whim Therapy

A la rencontre de Whim Therapy

Porté par une envie de se libérer des carcans de…

14 février 2024

Kenza Lalouni
Article écrit par :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.