Des femmes et des chatons : c’est le nouveau clip de NUIT, « Darlin »

Depuis son premier concert au Havre en 2013, terre natale du groupe, N U I T a fait du chemin. Le Printemps De Bourges et un premier EP remarqué en 2014, puis un deuxième EP, « Looking For Gold« , qu’ils ont accompagné d’une série de 5 clips, pour faire dans la simplicité.

Un voyage immobile et violent dont les 5 clips (réal. Cédric Rolando) une fois liés forment un court-métrage expérimental sur une base de technologie synesthésique (repéré et mis en avant par Creators Project UK et
Kaltblut).

En 2017, le groupe est sollicité pour travailler sur la bande-son d’une création sonore en son binaural dans le cadre des 500 ans du Havre, attirant en 4 mois 25000 spectateurs. À la fin de cette même année, cette création est retravaillée dans le cadre d’une résidence à Radio France et d’un concert au studio 105 en multidiffusion (30 enceintes) pour un son 360°.

Ce qui est important à mon sens c’est que N U I T annihile d’emblée toute tentative de classification, préférant nous emporter dans un tourbillon fait d’envies et de pulsions, de sons et d’émotions, dans un monde où la musique et l’image ne font qu’un, au sens propre comme au figuré.

L’originalité musicale du groupe tient à sa volonté tenace de marquer une identité unique et forte. Cette singularité vient de son indépendance créative et de choix artistiquement tranchés. Les notions de risque et d’accident s’avèrent être une nécessité dans la création et la production du groupe. De ce chaos magnifié naît l’une des propositions musicales les plus ambitieuses du moment.

Leur dernier clip est sorti, annonçant « Hurry« , leur 3ème EP prévu pour le 9 Novembre prochain.

Réalisé par Amandine Maugy qui joue aussi dedans, le clip s’offre casting 5 étoiles. Lola Deweare, Karina Testa, Christel Lakdhar et Fanny Valette (sans oublier les petits chatons, dont je n’ai pas les noms hélas).

Amandine Maugy a voulu nous offrir un clip qui soit à la fois transgressif, un poil provocateur (vraiment un petit poil), esthétique et sensuel (là, on est d’accord).

Cette musique faite de rythmes puissants et souvent déstructurés, de claviers profonds, de guitares lourdes et de voix qui semblent venir d’ailleurs attire concert après concert un public toujours plus large.

Vous pourrez retrouver le groupe en concert le 18 octobre au Tetris au Havre.

N U I T FACEBOOK
Amandine Maugy

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.