Mancha

Mancha, le projet d’édition solidaire qui embellit nos murs au profit des plus démunis

Image d'avatar de Noémie ArensmaNoémie Arensma - Le 22 octobre 2020

Les beaux projets n’ont pas cessé d’exister et de l’autre côté des Pyrénées, en Espagne, Mancha est né. Une initiative madrilène qui vend des risographies au profit des plus démunis.

Mancha logo

L’union fait la force

Mancha veut dire tâche ou teinture. De la couleur sur une page blanche. C’est aussi le nom du projet créé à Madrid par deux maisons d’éditions indépendantes. D’un côté Frédérique Bangerter, artiste et éditrice de Cabeza de Chorlito, également créatrice et gestionnaire de la plateforme Salpica. De l’autre, Marcela Rodríguez, éditrice du Pequeño Pato Salvaje, un projet collaboratif de “créateurs qui accompagnent d’autre créateurs” et qui publie depuis 2019 des livres graphiques permettant de faire connaitre de nouveaux illustrateurs. Ensemble les deux femmes s’unissent autour du projet Mancha qui combat les inégalités et la violence à coup d’illustrations colorées. De l’art plutôt que des larmes.

Mancha enveloppe

Mancha est une initiative à but non lucrative dans laquelle des artistes proposent à la vente des risographies (une technique d’impression proche de la sérigraphie) afin de venir en aide économiquement à divers groupes vulnérables. “Nous savons que la précarité et la violence ne sont pas nouvelles, et nous constatons que dans de nombreux États du monde, certaines vies valent plus que d’autres. Il est donc urgent de penser à long terme et de créer un réseau de solidarité durable.

 affiches

Avec la solidarité comme point d’orgue Mancha porte l’envie de soutenir et renforcer les liens humains. La collaboration plus forte que l’individualisme, voilà le parti pris. La totalité de l’argent récolté grâce à la vente de ces risographies, en cartes postales ou affiches, est redistribué vers différents collectifs de quartiers, et autres, avec lesquels les valeurs de partage et de solidarité sont partagées. Prêt à grandir, l’organisme souhaite développer, le plus rapidement possible, des campagnes spécifiques de soutien direct et actif avec ces associations et collectifs.

dont mix them décor

Car si l’époque actuelle tend à nous isoler, à nous individualiser, l’union fait la force, et ça n’est pas qu’une expression bienpensante. La force collective en faveur des plus démunis, voilà de quoi réchauffer nos âmes et répandre un peu de bienveillance. Les bienfaiteurs pourront connaître la destination finale des ventes grâce à un bulletin d’information trimestriel et, bien sûr, accrocher leurs nouvelles œuvres, toute plus jolies les unes que les autres, avec fierté et baume au cœur. À l’approche des fêtes, c’est aussi une chouette idée de cadeau à prix tout à fait abordable, avec laquelle le “plaisir d’offrir” sera double. Alors on saute le pas, on décore nos murs et on tend la main. Mancha est là pour la saisir.

projet Mancha astronomical
Mancha illustration de volcan
Mancha focus sur wild life
risographie animaux
affiche et poster illustré bureau
Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Metronomy dévoile son nouveau clip With Balance

Metronomy dévoile son nouveau clip With Balance

En collaboration avec Naima Bock et Joshua Idehen, le clip…

24 avril 2024

Hermes Volker : l’artiste qui met un masque aux classiques

Hermes Volker : l’artiste qui met un masque aux classiques

Hermes Volker s'est fait connaître pendant la pandémie avec des…

24 avril 2024

La petite histoire du graffiti

La petite histoire du graffiti

Élément originel et central du street art, vous avez sans…

23 avril 2024

Noémie Arensma
Article écrit par :
Je m’appelle Noémie, ce qui fait de moi, d’après prénoms.com , une personne “sensible, intelligente et communicative”. Me connaissant, j’aurai peut-être ajouté deux ou trois adjectifs séduisants mais non moins réalistes, cependant, écrire requiert une certaine impartialité paraît-il. J’ai grandi à Toulon sous les chants des cigales et du Pilou-Pilou, côtoyant les cagoles en tong et le mistral. Sentant naître un léger décalage avec mon environnement (j’étais finalement plus intéressée par la culture générale que par celle des vignes), j’ai pris la direction de Montpellier. J’aime lire tout ce qui me passe sous les yeux, écrire, aller au cinéma, danser en concert et la bonne bière. En résumé et pour citer un grand homme je dirais que "je chante la vie, je danse la vie et je ne suis qu'amour". Et parfois, je suis sérieuse.

Laisser un commentaire

1 commentaire

  • Duirat Fanny

    Bonjour, ou peut-on commander ces cartes, ont-elles un site ? merci

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.