LOSST, un 1er disque concept pensé comme une narration sonore.

Après l’image, l’artiste 3D/motion design Basile Buisson se décline en musique.

Basile Buisson a fait ses armes en tant qu’artiste 3D, sous couvert de « LOSST » c’est avec un 1er album, HORIZONS,  qu’il nous invite dans une de ses autres dimensions : le son. 

Losst
Crédit photo : Lisa Ellouk

Basé à Québec où il exerce son métier de directeur artistique en 3D et motion design, nombreux sont les artistes de renommés internationales qui se sont dandiné.es sous ses créations digitales. Avant ça, il a participé à la direction artistique visuel des shows de Nekfeu, Vald, Suprême NTM, Cassius, Birdy Nam, Nam… 

C’était évident qu’à un moment il se tournerait vers la musique. Avec son premier disque, LOSST se positionne un peu comme le petit frère underground de Woodkid. Il n’en cache pas sa fascination, ni son inspiration. Son style est plus épuré, plus expérimentale, plus atmosphérique et surtout plus solaire. Si on devait lui donner une étiquette, on lui collerait celle entre de “bande sonore” et de la “retro wave“. Il le dit lui-même : « parce que pour le coté vintage j’ai utilisé beaucoup de synthés et travaillé comme pour faire une fausse bande son, j’ai ajouté des instruments d’orchestre, violons, tubas … ». 

Bannière losst horizons
illustration Hugo Moreno

Quand d’autres se disent fans de rap, pop, rock ou encore de new wave underground biélorusse… Lui son truc c’est les bandes originales du cinéma. Il est se caractérise comme « artisan du visuel et éternel fan de musique de films ». Gamin il se souvient avoir pris des claques en regardant : Total recall, Entretien avec un vampire, E.T. Des films empreints d’une bande sonore très forte avec des maestros tels que John Williams, Gold Smith, John Carpenter ou encore Philippe Glass. D’autant de références épiques qui graphiquement et musicalement l’inspire dans sa direction artistique. 

Son processus de création est une invitation à activer l’imaginaire et à entrer dans son monde. Le type de disque qui n’a pas vocation à être entendu, mais écouté, avec intention et attention. 

Pour lui la musique ne peut être déliée de l’image : « j’ai besoin d’être visuel pour écouter un son et en produire. Pour la composition de ce 1er album je me suis fait une narration ».

album cover losst
Illustration Hugo Moreno

LOSST, pose les jalons d’un voyage très fantaisiste ou il nous accompagne doucement, jusqu’à un climax. « Pour moi HORIZONS, c’est l’Histoire d’un homme qui s’endort. Et qui se réveil dans un nouveau monde. Il rencontre un sorcier et il a des batailles et puis la traversée d’un désert. Puis forcément une bataille finale et un nouveau monde ». C’est finalement le schéma classique d’une narration fantastique ou de science-fiction. « Quand je compose, je fais des moodboard, comme si j’écrivais un film. Comme je lis beaucoup de BD et de comics je m’en nourri ». Fan de Science-Fiction, de mangas (il cite Akira en référence) c’est dans un ensoleillement à la « Mad Max » qu’avec l’artiste graphique vintage Hugo Moreno, ils illustrent son disque. Avec ce disque, c’est aussi l’envie de s’accompagner d’autres créatifs pour conceptualiser son univers : « iI y a le travail d’Hugo Moreno en illustration, mais aussi des textes par un collectif d’auteurs.rices pour pousser la narration et guider l’imagination imprimés sur la pochette du vinyle. Si la campagne Ulule fonctionne mieux que prévue on débloquera plus de contenus de ce type ».

La sortie de ce vinyle concept en édition unique est accompagnée par le tout jeune label indépendant: TWIN PALMS RECORDS. Une bande de diggers un peu zinzins, très pointus, qui se donnent comme objectif d’aider des artistes aux univers pluriels à concrétiser et faire rayonner leurs identités. Par les temps qui courent, on ne peut que saluer cette initiative.   

Pour digger cette pépite et soutenir un artiste émergeant c’est par ici en participant à la campagne ULULE.

Pour visiter son site personnel, c’est par là !

Vinyl losst

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
Raveyards : Remember