4f622b26321417.563541bff3cc6

On pourrait voir à travers la dernière série de Lola Dupre une véritable critique de la mode. Jambes étirées, regard omniprésent, nez allongés, tous les critères de beautés dictés par l’industrie de la mode sont ici présent, multipliés, poussés à leur paroxysme. Mais faut-il allez jusque là ?… Car au delà de la critique, si elle est volontaire, le travail de Lola Dupre nous prouve que “photoshop is not the answer” et qu’armée d’une bonne paire de ciseaux et de colle elle arrive à faire mieux, bien mieux que certains artistes le pourraient.

Disons le clairement, les photos originelles étaient belles ; couleurs pastels, contraste peu intense, prêt-à-porté et modèles sciemment choisis (tout cela est bien sur subjectif). Reste que Lola Dupre a su à partir de clichés bien réels créer des figures inhumaines, parfois presque animales, voir extraterrestres.

Quelque soit le message derrière ces créations, une chose est sûre, elles ne nous laissent pas indifférent. Une artiste de plus à ajouter à votre liste “à suivre”.

 

58fd9c26321417.563541a08773b

68a4f726321417.563541bf9c161

86a9a926321417.563541b3ed042

591f1726321417.563541b3d70db

74271226321417.563541bcdc4cc

f443b826321417.563541a0bf723

59aa2e26321417.563541bd52f52

 

Son Behance