Le vêtement conceptuel de James Hock 1

Le vêtement conceptuel de James Hock

Si les saisons passent et se ressemblent, on ne peut pas en dire autant des collections conceptuelles du designer londonien, James Hock. Connu pour avoir crée les «nouvelles bases», James développe ses collections unisexe dans une esthétique de juxtapositions – contraste de simplicité et d’éléments bruts de signature.

james hock

Cette fois, ce sont les vêtements de tous les jours, d’été comme d’hiver, qu’il manipule et habille de morceaux de cuirs. Un sweat classique prend alors une allure stricto militaire, une robe large se rattache à sa seule ceinture, les formes sont ajustées, pliées, enrubannées de matières interposées. Fabriqués en Angleterre, les morceaux cousus aux tissus simplistes signent de la main cette nouvelle collection excentrique, mais toujours fidèle, saison après saison, à sa vision de wearability.

Capture 2

Capture 3

Pour sa collection d’été, Hock s’inspire aussi de l’Asie avec des pièces toutes légères taillées de sangles, des vestes ceinturées, des tops drapés, des robes plissées ou autres kimonos cintrés. Côté accessoire, aspect clé des collections, James joue à nouveau la carte de la personnalisation avec des chapeaux hauts, jabots et des sacs en cuir récupéré. Et si l’on connaît de loin le goût prononcé du designer pour le monochrome, il nous surprend ici avec un style pop dynamique coloré.

Capture 4

Capture 5Capture 6