La ménagerie de Sandra Dieckmann

Unraveled72dpi

Sandra Dieckman travaille en tant que jeune illustrateur free-lance au sein de son studio « Mama Wolf », à Londres.

Ses illustrations pop et colorées pleines de fraîcheur et d’originalité. Des motifs qui se suivent et se répondent, et s’accordent allègrement sur des posters, tee-shirts, coques pour iphones, coussins… (Society 6). L’univers de Sandra Dieckmann est transposable et est dans l’air du temps.

Si ces bêtes vous semblent familières ou vous rappellent quelque chose, c’est qu’elles ont été plébiscités par une vague hipster apparue il y a deux ans. En jouant à détourner les codes vestimentaires, en allant vers des choix incongrus ou qu’on ne ferait pas habituellement, à mettre en valeur la laideur et le kitsch cette mode s’accompagnait notamment d’une floraison de tee shirts improbables, particulièrement ceux aux motifs de  loups.

Car cette artiste qui n’est pas tombée de la dernière pluie, commence à être reconnue dans le monde du graphisme, travaille sur de vastes projets internationaux, avec des clients tels que Random House Publishing, Atomic Skis and Utne Reader. Si ses motifs de prédilections sont les animaux, particulièrement les loups et les félins, point de risque d’ennui ou de répétition tant sa palette de déclinaisons est riche. Son rapport aux mythes, mis en avant par ses publications dans le livre Mythical Creature, est également surprenant et inattendu.

Découvrez plus de ses illustrations sur son site !

Young Treasure 72wolfWear-WolfTomorrowBear500_640TaleWebHEROEScrownedcranecoffin final

 

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
Half Red, l’artiste français qui pose les bonnes questions