juno ganymede

Une rencontre inédite entre la sonde Juno et Ganymède

Des images inédites de Ganymède ont été prises par la sonde spatiale Juno, les premières qui pourraient nous permettre d’en savoir un peu plus sur la plus grosse lune du système solaire

Photographie de la NASA montrant la sonde Juno et Jupiter.

On a pas finit de vous parler de l’espace ! Ce lundi 7 juin 2021, pendant que nous dormions, la mission spatiale Juno lancée par la NASA a survolé un des satellites naturels de JupiterGanymède. La sonde a été lancé en 2011 et est arrivée jusqu’à Jupiter en 2016. Aujourd’hui elle s’est rapprochée de Ganymède de 1 000 km, à une vitesse de 66 000 km/h, elle a eu seulement 25min pour capturer des images.

Ce sont les premières images que nous obtenons depuis 20 ans de Ganymède qui a été parcourue par la sonde Galilleo entre 1996 et 2000. Les photos que nous découvrons ont été prises avec 1km par pixel laissant apparaître une partie de cette belle boule ressemblant quelque peu à notre propre lune. C’est grâce à la technologie du JunoCam et de son filtre vert que la NASA obtient ces images en noir et blanc. La caméra de navigation qui maintient le cap de la sonde a aussi pris quelques clichés. En fonctionnant avec une très faible luminosité, cette caméra fournit des images du côté obscur de la lune avec 600 à 900 mètres par pixel !

La NASA s’est engagée à envoyer très prochainement des images en couleurs de Ganymède. En ajoutant des filtres rouges et bleus sur les images déjà prises, il sera possible de voir les différentes couleurs qui l’habillent. 

Photographie de la NASA de Ganymède.

Mais en fait, qui est Ganymède ?

Ganymède se situe à 400 milliards de kilomètres de nous. Elle est une des 79 lunes connues (oui ça fait du monde) de Jupiter, dont seulement 57 portent un nom. Plus grande de 5 268 kilomètres de diamètre que Mercure, elle est la plus grande lune de Jupiter ainsi que de notre système solaire. Voisine d’Europe, elle est moins célèbre qu’elle mais réserve tout aussi sa part de mystère. 

Grâce aux voyages de la sonde Juno nous allons pouvoir en savoir plus sur ce qui compose Ganymède. Nous savons déjà qu’elle est recouverte de glace et qu’un gigantesque océan sous-terrain pourrait se cacher sous l’épaisse banquise. L’intérieur de la lune est fait de roche silicatée et de métal. Mais la chose la plus incroyable, c’est qu’elle est la première lune à notre connaissance qui possède un champ magnétique…

Photographie de la NASA de Ganymède.

Les photographies nous laissent déjà apercevoir d’importants cratères dans sa région sombre ainsi que des rainures sur ses côtés clairs qui pourraient être des structures formées par des failles tectoniques. Les images sont grandioses, à couper le souffle, et nous rappellent ô combien nous sommes petits…

nasa-juno-ganymede-jupiter

Vous avez aimé ? Juno nous avait déjà offert de sublimes images de Jupiter !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.