Japon et fantasy : Catherine Song dessine des personnages enfantins

Catherine Song dessine avec une influence qui surplombe les autres : les dessins-animés et mangas japonais. Elle l’avoue, mais cela se voit directement dans ses œuvres. Elle mélange à la fois la technique de dessin et les sujets de prédilection que l’on retrouve dans les œuvres japonaises.

Catherine Song Catherine Song illustration

Ses dessins sont modernes, certes, mais avec une touche d’ancien. On pourrait en comparer certains au travail de Miyazaki (rien que ça ?), le réalisateur de films d’animations japonais. Les créatures que Catherine dessine, les éléments fantaisistes sont semblables. On peut notamment penser aux êtres de la forêt ou les loups dans le film Princesse Mononoké, le sans-visage du Voyage de Chihiro. C’est surtout dans les éléments de style « fantasy » que l’on retrouve une influence japonaise. Avec un mélange entre les créatures et la nature, comme s’ils vivaient en parfaite symbiose. 

Les créatures imaginaires de Catherine Song, inspirées du Japon et de ses films d'animation Les créatures imaginaires de Catherine Song, inspirées du Japon et de ses films d'animation Les créatures imaginaires de Catherine Song, inspirées du Japon et de ses films d'animation Les créatures imaginaires de Catherine Song, inspirées du Japon et de ses films d'animation Les créatures imaginaires de Catherine Song, inspirées du Japon et de ses films d'animation Les créatures imaginaires de Catherine Song, inspirées du Japon et de ses films d'animation Les créatures imaginaires de Catherine Song, inspirées du Japon et de ses films d'animation Les créatures imaginaires de Catherine Song, inspirées du Japon et de ses films d'animation Les créatures imaginaires de Catherine Song, inspirées du Japon et de ses films d'animationLes créatures imaginaires de Catherine Song, inspirées du Japon et de ses films d'animation Les créatures imaginaires de Catherine Song, inspirées du Japon et de ses films d'animation

Mais c’est la manière dont Catherine Song dessine ses personnages qui fait penser aux mangas japonais :avec des yeux hors normes et des traits grossiers.

    Les créatures imaginaires de Catherine Song, inspirées du Japon et de ses films d'animation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.