Entre confusion des genres et question de sexualité, Girl in Red et King Princess sont les nouvelles artistes de la génération Z qui redéfinissent les moeurs de notre société. Adieu normes et stigmates, quand la musique fait parler les nouvelles renégates de la pop.

Girl in Red, extrait du clip "We fell in love in October"
Girl in Red, extrait du clip “We fell in love in October”
King Princess
King Princess

À l’antithèse des diktats, ces deux artistes solo transgressent les règles que la société établie, et brisent les tabous. Toutes deux s’inspirent de leurs vécus et parlent avec le cœur dans des mélodies entre rock et bedroom-pop. Girl in Red, de son vrai nom Marie Ulven, et King Princess de son vrai nom Mikaela Straus, parlent d’amour entre filles, d’anxiété et confiance en soi.

Girl in Red embrasse ses insécurités dans des rythmes enivrants, tandis que King Princess place la question de sa sexualité au cœur de ses chansons, et chante sur un ton assuré.


Qui sont Girl in Red et King Princess ?

Le phénomène King Princess

Mikaela Straus aka King Princess, tient à offrir à son public une vision dégenrée de sa musique. Elle partage avec ses 462 000 followers sur Instagram, sa vision entre amour amorphe et passion revigorante. Sa musique, elle la travaille à son image. King Princess écrit et compose ses morceaux, mais cette multi-instrumentalisme joue également les mélodies qui rendent son univers si atypique. Entre bedroom-pop mélancolique et pop indie exubérante, la jeune femme de 20 ans est un véritable prodige dans son domaine. Son look androgyne et son style affirmé lui confèrent cette authenticité qui l’aideront par la suite à trouver ses marques dans le flou artistique qu’est la musique. King Princess grandit en studio d’enregistrement grâce à son père – Oliver Straus – qui est producteur à New York. Elle signe par la suite chez le label Zelig Records tandis qu’Harry Style fait sa promo sur son compte Twitter et que Mark Ronson annonce leur collab aux côtés d’Amandla Stenberg dans les cœurs, sur le titre “Pieces of us”. Cette surdouée de la musique au charisme envoutant s’annonce comme une pépite musicale de la nouvelle vague pop.

L’ascension de Girl in Red

Girl in Red, de son vrai nom Marie Ulven, est une jeune chanteuse et compositrice norvégienne. Alors qu’elle poste ses premières créations sur les réseaux sociaux en 2016, elle connait un succès fulgurant et fait monter sa fan base pour atteindre aujourd’hui plus de 3 millions de vus sur ses clips YouTube. Girl in Red s’approprie les codes du rock et parle de ses expériences personnelles et de la difficulté d’affirmer sa sexualité à un si jeune âge. Elle poste ses premières compositions sur SoundCloud sous le nom de Lydia X avant de publier en 2018 son premier EP intitulé “Chapter 1”, où elle y raconte ses méandres amoureuses. Dans ses titres “girls” ou encore “we fell in love in October” la jeune chanteuse de 20 ans déclare sa flemme aux femmes et affirme fièrement son homosexualité. Aidée de ses mélodies envoutantes, c’est parce qu’elle parle au nom de tous et donne une voix à ceux qui n’en on pas que Girl in Red est aussi populaire auprès de la génération Y et Z.

Ces deux artistes font de leurs vulnérabilités leur force et leur attrait. Entre confiance et esthétisme de soi, Girl in Red et King Princess ont su trouver leur identité, et ça plait ! Alors qu’on voit de plus en plus de festivals queer naitre dans l’horizon de certaines grandes villes, ces artistes sont la voix qui fera du “différent” une normalité et de l’originalité le must have des générations à venir.

Découvrez “Make My Bed” le dernier projet en date de King Princess, et “Dead girl in the pool”, le dernier succès de Girl in Red.