« Fou » : le nouveau clip de L’impératrice qui détruit les codes.

Image d'avatar de Charles PetitCharles Petit - Le 9 avril 2020

La liberté, la bienséance ou encore l’ordre établi … un remaniement des conventions sociales à la sauce L’impératrice.

L'Impératrice _ 2020 _ © Gabrielle Riouah _ RVB (print)
Copyright Gabrielle Riouah

L’impératrice

Ce sextuor parisien revient aujourd’hui avec un nouveau titre haut en couleur : « Fou ». Fondé en 2012 par Charles de Boisseguin, L’impératrice est aujourd’hui l’un des piliers de la pop française avec son style disco analogique, nappé de douces atmosphères électroniques : #coscmis-pop-slash-space-disco !

Créatif, prolifique et innovant, le groupe L’impératrice nous a déjà offerts de nombreux albums et EPs sous le label indépendant microqlima records et ce n’est que le début ! Des pépites, comme « Vanille Fraise » aux sonorités électro-funky ou bien « Sultans des Îles », dévoilent un monde à part qui nous procure un sas de décompression musical.

FOU_L'impératrice_Gabrielle_Riouah
Copyright Gabrielle Riouah

« Fou », un nouvel espace des possibles !

De sa tête couronnée L’impératrice veut casser les codes autour du visage féminin ! Autour d’un clip, réalisé entre autres par Renaud Letang et Edie Blanchard, le groupe s’immisce dans les couloirs des concours de beauté en revisitant cet univers. Ces questions sur la beauté, ses codes et ses stéréotypes sont mis à mal pour délivrer l’un des messages les plus importants de notre histoire contemporaine : l’égo et la recherche à tout prix d’appartenir à une catégorie sociale rendent « Fou » ! Voilà le message délivré par le nouveau clip de L’impératrice.

« Les codes on s’en fout »

Ainsi, autour d’une rythmique funky, d’une mélodie entrainante et de nappes sonores dignes des années 80, L’impératrice tente de devenir le garde-fou de notre société individualiste où l’une des questions récurrentes est « suis-je comme les autres ? ». Suivant une jeune adolescente qui assiste à un concours de miss délirant, la question de la beauté se voit redéfinis comme un objet subjectif qui ne doit pas être cataloguée au risque de devenir « Fou ».

Ce nouveau single délirant, somptueux et rempli de légèreté va vous offrir l’envie de taper du pied ! Bonne chance, car vous ne pourrez plus vous en passer ! Et si c’est le cas, vous pourrez voir l’Impératrice en live le 30 janvier 2021 au Zénith de Paris.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
A la rencontre de The Soul Twins

A la rencontre de The Soul Twins

The Twin Souls, formé par les frères Guilhem et Martin…

27 février 2024

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Un Nouveau Jalon pour le Street Art Parisien Dans le…

23 février 2024

A la rencontre de Whim Therapy

A la rencontre de Whim Therapy

Porté par une envie de se libérer des carcans de…

14 février 2024

Charles Petit
Article écrit par :
Musicologue, compositeur et médiateur des arts du spectacle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.