Eli Schwantz rencontre avec un créateur d’illusions

Aujourd’hui nous avons eu l’occasion de discuter avec Eli Schwantz un artiste et designer vivant à Toronto. Exerçant dans la diffusion, la publicité ou encore l’animation il a été maintes fois récompensé pour son travail. On peut le retrouver toute cette semaine au Festival Chromatic où il expose une œuvre ‘in situ’.

portrait de Eli Schwantz

Il nous raconte avoir étudié l’art et reçu un diplôme en cinéma de la School of Image Arts à Ryerson. Il a ensuite travaillé sur des publicités, des vidéos musicales et des animations avant de retourner au études et de se recentrer sur sa pratique personnelle.

Son champ de création a d’abord été concentré sur l’animation élargie qu’il a abordé sous de nombreuses formes – comme la sculpture, l’installation, la photo ou encore la vidéo. Expérimenter le mouvement, la séquence, l’animation à travers différent média est un des axes central de sa création.

« Un projet que j’ai travaillé est une série de rideaux. Ceux-ci sont imprimés et cousus et accrochés sur des tubes fluorescents allumés. Les rideaux sont modelés avec des lignes qui donnent l’impression de plis et de mouvement, mais il sont en réalité plats.»

Eli Schwantz

«C’est un jeu entre plat et ondulé, dur et doux, calme et mouvement. L’espace entre ces deux états fait partie d’où je vois l’animation existante.»

Dans son nouveau projet qui sera présenté à Chromatic, il a réalisé une nouvelle série de rideaux qui présentent différentes caractéristiques de la forme du tissu. Cette fois-ci il a coupé «les yeux, la bouche et le nez dans le tissu pour leur permettre d’avoir des visages». L’effet rendu sera certainement macabre permettant de mettre en exergue une nouvelle gamme d’émotion, selon ses dires.

«Les différents rideaux (qui ont tous le même visage) apparaissent différemment quand ils sont serrés ou détendus. C’est un compromis entre ce que nous projetons sur une image et ce qui est réellement là»

Eli Schwantz rideau

Il nous confie que cette expérience à Chromatic est une superbe occasion pour explorer un espace artistiquement, et observer comment une œuvre fonctionne dans un espace donné. Chromatic est un moyen pour lui de montrer son travail conditionné par l’espace dans lequel il sera présenté. Après le festival Chromatic il prévoit de pousser cette même idée dans des séquences sérigraphiées.

«Je pense qu’il y a beaucoup de possibilités d’explorer l’espace, le mouvement et le compositing dans les médias imprimés – même dans des images fixes et aplaties.»

site de l’artiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.