Elenor Kopka

Elenor Kopka, de l’illustration à l’animation fantomatique

Des créations qui mélangent illustration, animation et jeu vidéo. Un univers caractérisé par l’utilisation d’un grain noir et blanc. Un penchant pour les monstres en tous genres et surtout les fantômes. Retour sur l’artiste allemande, Elenor Kopka, une artiste fantasmagorique.

Elenor Kopka
visage

Elenor Kopka est une illustratrice indépendante qui progressivement se tourne vers l’animation. Reconnue pour son travail du grain en noir et blanc, elle fit ses études à Leipzig, à l’académie des arts visuels, où elle étudie l’illustration et le design graphique. Elle quitte son Allemagne natale, s’envole à Strasbourg et se perfectionne dans l’illustration. Retour à Leipzig pour passer son diplôme.

W.I.P of a new G.A.M.E

 “J’ai toujours passé mon temps à beaucoup dessiner. Je voulais donc d’abord faire ça.”

"MAJESTIC WILDERNESS!" illustration en noir et blanc

C’est pendant ses études qu’elle éprouve le besoin de s’insérer dans quelque chose qui se rapproche de l’univers de la musique et du son. Elle se tourne tout naturellement vers l’animation. C’est là que la symbiose opère entre illustrations, musiques, animations, son, donnant naissance à plus de narration. Ces personnages fantomatiques granuleux en noir et blanc prennent vie, nous paraissent moins artificiels et s’articulent les uns aux autres. Ses créations se font de manière intuitive, les coups de crayon s’enchainent, différents visages apparaissent jusqu’à la bonne expression. Une fois celle-ci trouvée, le personnage apparaît.

mystery

Mais Elenor Kopka laisse surtout place à l’imaginaire du spectateur avec des personnages imprégnés de mystères. Le noir et blanc participe à ça, rendant le tout moins réaliste. Le choix des fantômes s’articule bien avec ce choix du noir et blanc qui se lit de manière évidente, appartenant au même univers. Un jeu de texture, des atmosphères denses et un travail du grain qui crée un mouvement constant, mais surtout qui séduit.

"Count Turnip"
Elenor Kopka créations noir et blanc

Ce sont ces fantômes qui l’ont conduit à créer des cours métrages et des clips vidéos notamment pour MTV. Elle signe le clip du nouveau single de “the Feather”, Sister. Cette reconnaissance la pousse à développer son propre studio de jeu vidéo, Ghostbutter, avec son frère Konstantin, un studio qui justement met en avant son univers avec des jeux informatiques effrayants, mignons et amusant. Et c’est dans cette continuité qu’elle met en ligne son court métrage The Offering (“L’Offrande”), un projet court, mais au style très particulier, parfois étrange qui se joue de mythes fondateurs et d’absurdes. Le film fut diffusé dans le cadre de la série Off The Air, d’Adulte Swim, dans un épisode intitulé Sound, un animé qui met en scène un ver et un vase.

illustration fantasmagorique
MTV

Retrouver ses œuvres et ses projets sur son site internet ou bien sur son Instagram.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.