Editorial #7 : Fields and forests with Sonya par Servan-Edern Ilyne

Image d'avatar de ErwanErwan Manchec - Le 20 août 2015

Servan-Edern Ilyne

Sonya m’a retrouvé à une porte de Paris en fin d’après midi… elle n’avait pas beaucoup dormi et avait fait la fête. Son petit sac à dos jeté dans le coffre de la voiture où j’ai installé de quoi passer la nuit, elle s’est installée à côté de moi sur le siège passager. En route pour la campagne, du côté de fontainebleau.

On discute un peu en chemin, elle a 18 ans, travaille avec une des meilleures agences de Paris, vient d’Estonie et est à paris depuis 2 semaines et pour encore 1 mois. Je lui explique qu’on va aller faire un road-photo, autrement dit rouler et s’arrêter prendre des clichés quand le décor ou la situation m’interpelle!

On arrive sur place vers 20h, le temps de checker les vêtements qu’elle a apporté avec elle – il n’y a pas grand chose – on attaque les premières photos pour profiter du soleil couchant. On visite ainsi un des plus beaux sites à 1h de Paris, réputé mondialement pour ses roches d’escalades et ses forêts aux sols sablonneux.

Au détour d’un chemin perdu un papy sportif dont le vélo de course a crevé et que l’on aide nous indique un spot sympa où nous pourrions « faire de superbes photos de cartes postales ». Je ne sais pas pour les cartes, mais le spot était effectivement magnifique : des fougères, des pins et des dunes de sables clairs. C’était l’occasion de faire poser nue Sonya qui se prête au jeu sans sourciller…

Peu après, la nuit tombe et on décide de changer d’endroit. On en profite pour décapsuler quelques bières et enfumer la voiture que l’on a garé au milieu d’un champ. Vers 23h sans trop comprendre ce qu’il se passe, on voit au loin des éclairs de couleurs qui illumine la nuit noire. D’abord sur notre gauche, puis face à nous, et finalement un peu partout autour de la voiture. Nous étions le 13 juillet, les feux d’artifices des villages alentours détonnaient alors un peu partout dans la campagne avoisinante…

Confortablement installés on profite du spectacle et on reprend une bière. Un peu joyeux, on escalade des engins de chantier et on fait quelques photos avec le bobcat et une casquette marlboro trouvée dans les affaires de Sonya. Il est 2h, on s’endort à l’arrière de la voiture.

Au petit matin, Sonya dort comme un bébé… J’en profite pour me faire un café et préparer les dernières photos. Je lui ai gardé le meilleur pour la fin, elle posera nu, les mains attachées. L’étonnement et le sourire en coin de quelques randonneurs plus tard, les photos sont dans la boite !

Crédit
Photographe : Servan-Edern Ilyne
Modèle : Sonya @ Mademoiselle Agency
Lieu du shoot : forêt de fontainebleau

Mademoiselle Agency

Servan-Edern Ilyne

_MG_7155

_MG_7167

Servan-Edern Ilyne

Mademoiselle Agency

_MG_7298

Mademoiselle Agency

Partagez avec vos amis :)
A voir aussi !
Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Top 10 des séries connues ou méconnues qui méritent votre attention

Dans ce deuxième article, Beware vous propose ses recommandations personnelles,…

3 juillet 2024

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Banksy dénonce la politique migratoire à Glastonbury avec une performance percutante

Quelques jours avant les élections législatives britanniques, Banksy a profité…

1 juillet 2024

Visages multiples de Iain Macarthur

Visages multiples de Iain Macarthur

Ses coups de crayon dessinent des visages à n’en plus…

27 juin 2024

Erwan Manchec
Article écrit par :
Fondateur de Beware & Explorateur urbain depuis 2017 Ex photographe, actuellement CEO de Heave Studio

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.