Brandenburg Gate de Diane Meyer

Diane Meyer ou quand la broderie redonne vie au mur de Berlin

Image d'avatar de Anne AumontAnne Aumont - Le 29 avril 2019

Les photographies de la nouvelle série de Diane Meyer nous emmènent à Berlin, sur la trace du mur éponyme qui s’est effondré il y a vingt ans. L’artiste utilise notamment la broderie afin de rappeler l’emplacement du rempart. Son objectif : aider les spectateurs à se souvenir que la guerre froide n’est pas si lointaine que cela.

la porte de Brandenburg brodée
Bernauer Strasse II de Diane Meyer
Bsebrcke2 de Diane Meyer
Le mur, de Diane Meyer
Berlin  photographie et broderie
Poste à Berlin, par Diane Meyer
ancien mur de Berlin brodé

Le style unique de Diane Meyer

Des paysages et des illusions

Afin de réaliser sa série, Diane Meyer s’est rendue à Berlin. Elle y a immortalisé les grands monuments, comme la porte de Brandebourg, les coins à visiter comme le Checkpoint Charlie ainsi que la périphérie de la capitale. Les lieux qu’elle a photographié ont tous un point commun : le mur de Berlin s’y dressait il y a encore une vingtaine d’années. Aujourd’hui, il n’existe plus, si bien qu’il n’est visible sur aucun des clichés. Mais grâce à l’usage de la broderie, l’artiste-photographe crée une illusion afin de rappeler au spectateur que le mur a bel et bien existé.

La broderie pour faire la différence

Diane Meyer a elle-même brodé à la main chaque photographie. En utilisant cette technique, l’artiste détériore les clichés d’origine en leur donnant un aspect pixelisé. Une manière d’illustrer nos souvenirs de l’Histoire qui progressivement deviennent flous pour enfin disparaitre.

Berlin, par Diane Meyer
une broderie pour replacer le mur de berlin
Berlin, par Diane Meyer
Berlin, par Diane Meyer
Berlin, par Diane Meyer
Berlin, par Diane Meyer
Berlin, par Diane Meyer

L’art au service de l’histoire

Les créations d’artistes comme Diane Meyer permettent non seulement de ne pas oublier les grands événements de l’histoire, mais elles aident également ceux qui ne les connaissent pas à mieux les comprendre. Plus on évoque notre histoire à travers l’art, et plus on à l’occasion de se remémorer les personnes, les monuments et les événements qui ont permis au monde de devenir ce qu’il est aujourd’hui. De plus, se souvenir est aussi un moyen de ne pas répéter une fois encore les mêmes erreurs.

Berlin, par Diane Meyer
Berlin, par Diane Meyer
Berlin, par Diane Meyer
Berlin, par Diane Meyer
Berlin, par Diane Meyer
Berlin photographie brodée
ancien emplacement du mur de berlin

Découvrez les autres séries de Diane Meyer sur son site internet

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
A la rencontre de The Soul Twins

A la rencontre de The Soul Twins

The Twin Souls, formé par les frères Guilhem et Martin…

27 février 2024

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Un Nouveau Jalon pour le Street Art Parisien Dans le…

23 février 2024

A la rencontre de Whim Therapy

A la rencontre de Whim Therapy

Porté par une envie de se libérer des carcans de…

14 février 2024

Anne Aumont
Article écrit par :
Écrivaine passionnée et polyvalente, a fait de l'écriture son terrain de jeu. Elle aime partager des récits de vie réels, analyser la politique et explorer l'histoire. Elle nourrit sa créativité grâce à ses passions variées, notamment la musique, la peinture et le cinéma. La littérature demeure son domaine de prédilection, où elle passe beaucoup de temps à écrire et lire des histoires riches en science-fiction, mystère et tranches de vie. Ses chroniques radiophoniques témoignent de son souci du détail. Sa passion pour la littérature, les arts et l'histoire, en particulier la Renaissance, imprègne son écriture de beauté et de détails riches.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.