Damien Tran et la suprématie de l’affiche

Tu es passé du short au jean, du TGV au métro, du sac à dos 70 litres à ton tote bag, tu as une fois de plus gouté aux joies de la rentrée, de ce brusque et presque irascible retour à la réalité. Mon retour en la citée des lumières n’était pas teinté uniquement de passages à la Caf, de contrôles RATP, de courses tardives et peu fructueuses au Franprix, c’est aussi le moment ou toute la petite équipe Beware revient toute bronzée et obèse de découvertes, car des artistes à vous présenter, là, j’en ai à la pelle, à la tractopelle, ça va même jusqu’au remorqueur et au convoi spécial sur l’A5!

D Tran Beware

      Petit flashback, revenons le 22 aout au parc national de St Cloud ou se tenait le festival Rock en Seine dont nous avons déjà parlé dans un précédent article. Durant le festoch ce tenait une chouette exposition d’une quarantaine d’illustrateurs et dont les créations faisaient écho à la programmation musicale. Et c’est au détour d’une de ces affiches que, hop, là, bim, la petite claque, des pupilles qui se dilates d’admiration, c’était l’affiche de Damien Tran qui illustrait ici pour le groupe To Kill a King. L’after de ce coup de foudre ce fait ensuite sur les internets, où je google sagement le nom de Damien Tran dans le but de trouver le reste, la suite, le tout, les œuvres.

damien tran beware 11

Et là je me dis que si il existe un dieu, il devrait garder en son coeur David Karp, fantastique créateur de Tumblr, créateur du scroll comme moment mirifique, moment de délectation totale et absolue. Je découvre donc les autres bijoux de Damien, jeune artiste Berlinois, membre du superbe collectif Palefroi.

damien tran 7

La technique est assez mixte, même hybride, on oscille entre le collage, le dessin, c’est comme une collecte de formes, un herbier de silhouettes papier, d’images décomposées recomposées. La simplicité des formes évoque une réelle sincérité et spontanéité des oeuvres, l’artiste joue de la superposition de celles ci, marquant les strates et les couches de sa recherche. Ses œuvres sont un pont entre la création artistique pure et la commande, c’est un dosage minutieux qui lui permet d’illustrer des affiches pour des événements et des groupes comme Beach Fossils. L’affiche devient oeuvre et l’œuvre s’affiche.

damien tran zine beware

Site web de Damien Tran ici

Site web du collectif Palefroi ici

damien tran beware 12damien tran beware

Notwist damien tran beware

zine 2 tran beware

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
Rone Esperanza
Rone nous redonne espoir avec son clip “Esperanza”