Crystal Fighters : Nouvel album CAVE RAVE

 

CAVE RAVE

Après vous avoir montré Separator, le dernier clip des Crystal Fighters, on a découvert en exclusivité l’album Cave Rave qui sort le 27 Mai prochain, sur la garantie d’un séjour festif et cosmopolite. A déguster avec un mojito bien frais.

Cave Rave semble moins chaotique que Star Of Love, même si le groupe garde sa marque de fabrique : une electro-pop sous multi influences, qui a muri sur les collines du Pays Basque, ou a été enregistré l’album.

Le titre de l’album fait référence à des free parties organisées dans les caves. On en parle pas mal à Ibiza, ou elles sont devenues au fil du temps, partie entière de le la légende des baléares.

Les Crystal Figthers comptent donc nous enmener assez loin, dans un trip aux accents mystiques, ou l’on s’attarde plus longuement sur le lever du soleil et le bruit des vagues.Le groupe conserve toute l’énergie déployée dans Star Of Love avec des titres qui reprennent les mêmes percus qui démarrent crescendo en suivant les voix répétitives, comme dans Wave qui ouvre l’album en grande pompe. Avec Forever More on retrouve le mélange de world-music, tribal, dubstep.

C’est grâce à une large palette d’instruments que les Crystal Fighters évitent les travers d’une électro-pop mainstream, qui, quand ils s’y laissent prendre est trop cheerful et bruyante pour être appréciée ( Love Natural, We are One). Les mélodies frénétiques entrecoupées de passages tropicaux d’Ukulule ou d’Harmonica, offrent des sonorités shoe-gaze et donnent l’occasion au chanteur d’expérimenter un timbre plus feutré (You and I, No man, Everywhere).

La musique des Crystal Fighters est particulièrement visuelle. Un fourmillement d’instruments et de tonalités auxquelles on ne peut s’empêcher d’ajouter des images, et qui servent un appel à la joie, à la communion et à l’amour (LA Calling)…

TrackList :

Wave’
‘LA Calling’
‘You & I’
‘Separator’
‘No Man’
‘Bridge Of Bones’
‘Love Natural’
‘Are We One’
‘These Nights’
‘Everywhere’

CAVE RAVE

 

 

Plus d'articles
Les photographies de Federico de Angelis