Cowboy Sans Cheval

“Cowboy Sans Cheval” ; Maxime Cassady offre la balade

Image d'avatar de Noémie ArensmaNoémie Arensma - Le 1 juillet 2021

cowboy sans cheval maxime cassady teaser
CO

Dans le nouveau clip annonçant son EP, Maxime Cassady affiche ses santiags, son chapeau, sa guitare sèche et sa plus belle moustache. Pas de cheval à l’horizon mais une déclaration d’amour sous fond de country naïve. Un peu de douceur dans ce monde de brut ? En selle !

La vie au galop

Maxime est de ceux qui ne tiennent pas en place. Attiré par l’aventure il quitte son sud natal pendant six années et parcours trente sept pays en stop. Au cours de ses voyages il joue de sa guitare et de ses harmonicas et crée son univers entre le blues et le funk psychédélique. Travailleur enrobé d’auto-dérision aux références multiples, il n’y a donc rien d’étonnant à ce qu’il empreinte le nom de Cassady en référence à Neil Cassady, le compagnon de route hyperactif de Jack Kerouac.

cowboy sans cheval maxime cassady guitare

Dès son retour en France, motivé par son amour pour l’artiste tatoueuse Eugénie Kasher, il est repéré sur YouTube par le casting de l’émission télévisée The Voice et tente l’expérience qu’il vivra comme un feu de paille. Toujours en quête de son identité débordante d’influences, il écrit et compose sans relâche et s’auto produit dans cinq clips aux univers multiples. Chaque chanson comme un pan de lui -même, se mettant en scène dans les clips comme un personnage tantôt charmeur, tantôt romantique ? Toujours suffisamment teinté d’humour pour nous coller un sourire aux lèvres, comme dans Facteur du cœur ou Vacances dans le Sud.

Maxime Cassady

Le travail paye, et Maxime Cassady parvient à terminer dans le Top 100 du dernier repérage de talents de la Société Pernod Ricard France Live Music. S’il n’est pas sélectionné pour la finale, il y confirme son talent et ses envies de grandeur.

Tenir les rênes

Après l’arrêt forcé causé par la crise sanitaire le chanteur ne laisse pas abattre et profite du premier confinement pour composer de nouveaux titres et se recentrer sur ce qu’il aime, des chansons folks, inspirées par la vie douce qu’il mène dans sa bergerie au milieu de la forêt provençale. Un univers tranquillement naïf inspiré par Devendra Banhart, Philippe Katerine et Timber Timbre.

Cowboy Sans Cheval est donc le premier titre de son prochain EP, qu’il décrit comme “une ballade pop-rock, croisement entre de la country et du surf-rock, chaude et froide à la fois.” Enregistrée en live avec du vieux matos analogique à CoxinHell studio, et mixée par Perceval Carré.
Pour le clip, aucune crainte de l’empreinte carbone, bien qu’un air d’Amérique s’en dégage c’est bien dans le massif de l’Esterel que Maxime pose son campement, devant la caméra de Manu Malinian.

Cowboy Sans Cheval Maxime Cassady EP cover

Finalement ce sont six chansons qui sont à venir, en français mais aussi en anglais dans cet EP qui tend à cristalliser le passé. La route s’ouvre à lui et le chemin qu’il choisi semble être celui de l’amour sage saupoudré de quelques microdoses psychédéliques. Si nos cœurs sont à prendre, il saura s’y faire une place.

Retrouvez sur Instagram Maxime Cassady et découvrez chaque dimanche ses Covers au hasard, des reprises proposées par sa communauté qu’il réarrange à sa sauce, de Michel Berger à Diam’s en passant pas Eric Clapton. Du beau jeu.

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Alex Trochut, tout est dans la typo !

Alex Trochut, tout est dans la typo !

Alex Trochut est un graphiste et illustrateur espagnol. Sa spécialité…

22 avril 2024

A la découverte de l’artiste Louise Reimer

A la découverte de l’artiste Louise Reimer

Le féminisme est sa source d’inspiration. Derrière ses dessins aux…

22 avril 2024

Aakash Nihalani, l’art au bout du rouleau

Aakash Nihalani, l’art au bout du rouleau

Armé de ses rouleaux de ruban adhésif, Aakash Nihalani s’attaque…

19 avril 2024

Noémie Arensma
Article écrit par :
Je m’appelle Noémie, ce qui fait de moi, d’après prénoms.com , une personne “sensible, intelligente et communicative”. Me connaissant, j’aurai peut-être ajouté deux ou trois adjectifs séduisants mais non moins réalistes, cependant, écrire requiert une certaine impartialité paraît-il. J’ai grandi à Toulon sous les chants des cigales et du Pilou-Pilou, côtoyant les cagoles en tong et le mistral. Sentant naître un léger décalage avec mon environnement (j’étais finalement plus intéressée par la culture générale que par celle des vignes), j’ai pris la direction de Montpellier. J’aime lire tout ce qui me passe sous les yeux, écrire, aller au cinéma, danser en concert et la bonne bière. En résumé et pour citer un grand homme je dirais que "je chante la vie, je danse la vie et je ne suis qu'amour". Et parfois, je suis sérieuse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.