Movement festival

Detroit Movement Festival 2014

Image d'avatar de TesloTeslo - Le 25 juin 2014

Movement Festival

 

Pour les fan de techno il y a :

Le Fusion festival, la Time Warp ou encore Ibiza. Trois places fortes ou l’on peut écouter des bruits de caddie et des fréquences improbables. Souvent on pense que la techno vient d’Europe, hors c’est surtout un savant mélange culturel entre Berlin (Kraftwerk) et Détroit (Juan Atkins)

Mais c’est à Détroit que son essor fut le plus important.

Pourquoi vous parler de Détroit ? Car il y a 3 semaines j’y étais pour le plus confidentiel, mais aussi le plus qualitatif des festivals au monde (c’est RA qui le dit). Bref le Movement Festival c’est un peu comme faire un pèlerinage à la Mecque, 3 jours pleins de midi à minuit, tout ça enrichi d’afters dans toute la ville. Pas moins de 100 Dj mondialement connus s’y retrouvent chaque année. Et je ne vous parle pas de David Keta ;)

Plus de Mickael Mayer, Julio Bashemore, The Martinez Brothers ou encore Bonobo.


Vendredi 23 Mai

 

Mon délire commence donc le 23 Mai, j’arrive à 18h à l’aéroport où des amis viennent me chercher (Joseph et Kyle). On fait un tour à leur maison puis on file retrouver Lauren Vellucci (future prodige de Détroit) qui fait un set au Mix Bricktown

On attaque les hostilités, je ne vais pas m’attarder sur cette soirée on a mieux à faire.


SAMEDI 24 MAI

Floating Frequencies Boat Party

Detroit Movement Festival

J’ai rdv à 12h pour une boat party privée le long du fleuve, embarquement et décollage garanti. Floating Frequencies organisé par High Strangeness Aka Brandon Burke sur le Diamond Jack Boat. N’espérez pas montez sur ce genre de bateau si vous n’êtes jamais allé à Détroit

Connaisseurs ONLY

Aux platines Butane, Ataxia ou encore Daniel Andres, ( NYC / CHI / DT ), une party familiale, en plein soleil, un ilot musical flottant et perdu au milieu d’une rivière. Tout le monde est fou, habillé de leurs vêtements les plus bizarres, chic, ou décontracté, peu importe, distribution de fausse moustache, frites de piscine pour rendre l’ambiance encore plus folle .

Sur le pont extérieur GROSSE techno bien grasse qui tabasse bien les oreilles par Butane. A l’inverse sur le pont inférieur Daniel Andres, nous fait danser sur de la Disco / Funk / Acid House, c’est là que je me découvre de nouveaux pas de danse, plus débridés, plus funs, plus libres. Les gin tonic s’enchainent et ne se ressemblent pas , une fois bien chaud je me rends compte que c’est déjà fini : il est 17H (déjà 5H de groove !)

Pas grave on fonce au MOVEMENT !


MOVEMENT FESTIVAL

17h00

Movement FestivalHart Plaza

En compagnie de ma super pote Lauren et sa copine, on trace en direction de la Hart Plaza (oui le Movement c’est en plein centre ville, avantage de Détroit qui n’est pas centralisée). Sur la Main Stage, Mickael Mayer explose nos tympans, pas moins de 10000 personnes dansent sur le gigantesque amphithéâtre; on y reste un moment avant que je ne décide de vadrouiller de mon côté pour avoir des choses croustillantes pour le report photo.

20h00

Je pars voir Damian Lazarus sur la scène Beatport, et il y a du monde ! Près de la scène une sculpture urbaine, une pyramide à degrés est recouverte de foule, on peut monter les marches pour arriver en haut et contempler le bordel WAOU ! J’y suis enfin ! Après en avoir rêvé longtemps ….. émotion … :)

Movement FestivalSur la pyramide

IMG_2425Scene Beatport

21h30

Stitched PanoramaScène Underground

Après Lazarus je pars pour la scène underground ou Black Asteroid est en pleine furie. La scène underground c’est un peu comme un parking souterrain, sous la place centrale, elle y regroupe tous les groupes les plus HARD et expérimentaux, sons qui font grésiller, vous font partir en transe. J’adore c’est d’ailleurs mon style favori. Je décide donc d’y rester un moment et de profiter de mon accréditation pour monter sur scène et me souvenir de tout ça!

Movement Festival

Movement Festival

Detroit Movement FestivalBlack Asteroid

22h30

Le moment tant attendu. Après Tale of US qui a tout déchiré et chauffé, Underground Resistance nous présentent Timeline.
La techno de Détroit dans tout sa splendeur va nous faire groover ! Et quelle surprise ! pas de mixette ou de vinyle ! Tout analogique donc ! Un pur moment de bonheur! Jupiter Jazz ou The Jaguar sont joués! PFFF dream come true … Au passage si vous n’êtes pas allés à l’open du Weather festival, vous avez raté un grand moment ! Bref UR déboite ! Je suis vanné, le cerveau retourné , les oreilles sifflent légèrement .

Fin de la première journée, je pars pour le TV lounge, haut lieu des habitants de Détroit.

Detroit Movement Festival


TV LOUNGE / HOUSE OF FUNK

00h00

Soul Clap, Moss moss, Stacey Pullen, George Clinton, Egyptian Lover, Justin Martin 

Autant vous dire ! Meilleure after pour ce jour ! Entre Soul Clap et sa vibe de folie (où on se prend a danser comme un PIMP) qui a parfaitement introduit George Clinton, lui plus calme et inspiré, mais pas moins groovy ! Ce road trip aura vraiment valu la peine. Moss moss a fait l’entrée, une nana qui cache bien son jeu, pas forcément jolie jolie, mais quand elle balance un beat et des trebbles improbables, mime des lasers avec des doigts, PIOU PIOU, GÉNIAL ! Je me balade et retrouve des potes un peu partout, enchaine les gin tonic comme d’hab’ on ne change pas une équipe qui gagne !

Je commence à être bien choooo !

Detroit Movement FestivalSoul Clap

mec qui fait des bullesSoul Clap

je décide d’aller dans la salle principale, et je fais bien !

05h00

Egyptian Lover, un des premiers gars à avoir fait de la musique électronique aux USA. Mais voyez ça plus comme du hip hop old school avec des beats de techno, googlez-moi ça ou je vous frappe ! Ça pimp, ca crump, ça chatouille, petits airs d’Égypte antique, sur lesquelles il fait son MC, voir du beat box !

What’s my name …. Egyptian Lover ! 

Quelle patate pourtant le gars reste posé, on sent qu’il connait parfaitement ses machines, et son groove (quelque part ça dois faire 30-40 ans qu’il fait ça !) toujours à courir partout je vais dans la “Back Alley” une ruelle aménagée pour l’occasion. Il est 8H du mat’ levée de soleil, et Stacey Pullen va jouer. POPOPO

Detroit Movement Festival

Il représente bien Détroit, grosses basses, bien brutes, et voix mélodiques funky disco, voilà qui est parfait pour se réveiller !

No stop No sleep, No stop No sleep,

Oui oui déjà 36h que je suis debout et comme je dis !

ON CASSE TOUT ON VOMIT !

Allez je vais me reposer un peu….. sur les lits installés au fond de la ruelle, qui rentrerait à cette heure-ci avec un son pareil? PAS MOI! Finalement je discute avec des personnes posées autour d’un petit dej’ de Détroit. Coupe de fruit frais , dans laquelle je verse la fin de ma vodka…. parfait !


DIMANCHE 25 MAI

15H00

Et c’est reparti !

Kevin Reynolds, Maceo Plex, Julio Bashemore, Ritchie Hawtins

Je pourrais parler de tout ceux la sauf que je suis à Détroit et ici rien ne se planifie, il faut suivre le flow! Je passe donc finalement tout mon temps sur la scène underground. Zeitgeber (Speedy J et Lucy) envoient du lourds ! Des beats métalliques , armés de leurs 2 pc et table de contrôle, voilà de la techno high tech! Sombre minimale, des montées interminables , mais très bonnes et bien gérées, passionnant. Après eux Fonction prend le relais et fait un live plus dynamique, péchu, très bien! Les jeux de lumière sont incroyables, la scène est littéralement recouverte de panneau led , pas un centimètre n’est inoccupé, et permet donc de nous transporter dans un autre univers.

20H00

Vers 20h00 je retourne sur la scène MADE IN DETROIT, pour voir une amie française rencontrée à Chicago, qui me dit “ANDRES CA DÉBOITE!” je lui fais donc confiance, et effectivement ça tabasse ! Ça groove bien et c’est parfait pour danser à deux …. je me poste près de l’enceinte gauche ferme les yeux et profite ! en les ouvrant je tombe nez à nez avec SOUL CLAP petit check et lui dit oh combien son set était fou fou !

23h00

Après Andres celui que je voulais voir à tout prix va jouer … “En Bas” Robert HOOD son morceau “One Circle The Vision est depuis longtemps et de loin le morceau que je préfère à Détroit (jupiter jazz aussi bref..) Pendant mon voyage US, il est passé à la Concrète (Paris) … avec XOSAR …. !! ARG, et j’en ai entendu parler ! Bref arrivé la bas je me mêle à la foule pour kiffer l’intro. Bien sombre, tourmenté et expérimental. Je me laisse porter, je monte quelques fois sur scène pour le prendre en photo redescends. Et la au bout de 15 minutes de kiff, une INFRABASS DE MALADE !

je n’ai jamais entendu ça !

JAMAIS !

Mon oreille craque ! AIE …

Movement Festival 2014

Je fais quelques pas en arrière et me pose contre un mur, je suis désorienté, merde … :( Je repose un peu mon oreille et repars derrière la scène où le son est moins fort. Là il y a une fille, à laquelle je n’avais pas fait attention , à tort !

C’est la fille de ROBERT HOOD

Quand je la vois rejoindre son père je suis bluffé! Même le staff et les orgas derrière n’en reviennent pas, 10-12 ans et elle monte sur scène pour la première fois, et surtout pour un B2B avec son PÈRE

MYTHIQUE !

DSC08288

Je vis un moment spécial, mes oreilles et mes yeux à travers la photo en disent long, il y a de l’émotion! On sent la jeunesse, la fougue, et associé au savoir faire de l’ancien, ça déboîte ! Et la surprise ….. elle balance Animal de Martin Garrix, je hausse les sourcils, roulements de yeux très sceptiques n’étant pas fan de EDM music …

Mais je réfléchis et comprends, c’est du génie ! un set si SNOB associé à un morceau si VULGAIRE.

Dark et simplet , ancien et actuel

Voilà un mélange étonnant et qui fonctionne, assembler 2 styles si différents tient de la prouesse, et après déjà 2h de set bien dark , ça fait quand même du bien….

SOYONS OUVERTS !

Je redescends de la scène , et là quelle chance ! des amis ! YES je ne passerais pas la fin de set tout seul, un peu de partage, j’oublie mon appareil et me laisse porter.

00h00

Le set se termine, AH ! Acouphène ! On se dirige vers la sortie, où mon oreille me torture, je dois m’asseoir, au bord du malaise ! J’engloutis 2 bouteilles d’eau cul sec, c’est là que je comprends les boules Quies! On se dirige vers l’appart de Isaac dans le centre ville, au 21ème étage, vue sur le downtown pour un petit after avant de repartir. Quelques personnes nous rejoignent, 2 teams se forment, les motivés et ceux qui veulent se reposer.

je décide donc de me reposer quelques heures ;)

Detroit Movement Festival


LUNDI 26 MAI

4H00

Isaac revient ” it was crazy dude ! there was a dark room, only 40 ppl where there dancing in nowhere , INSANE !”

Ah j’ai peut-être raté quelque chose… Peu importe, j’enchaîne 2-3 clopes pour me réveiller (on est français hein !) et on trace à une after, “Excursion” ou 3 Chairs (Marcelus Pittmann + Ricky White) joue, mais aussi Dj Taz et James Vincent, que des pointures de la “Detroit House” parfait pour me reposer les oreilles après un ROBERT HOOD SICK. Le spot est incroyable, dans un ENORME bâtiment abandonné, au 3ème étage, une vraie warehouse party ! YALAA ! Sacré Ambiance! déco bien fun , tout le monde danse à fond ! heureusement des ventilos sont la pour nous rafraîchir, au coin fumeur (dans l’entrée quoi) un cercle se forme, ça break ! Eheh

je kiff ! et au bout d’un moment Pittmann balance Roxane de Police !

ULTIME

IMG_2440

After Excursion (avant dernier étage à gauche de l’image)

Voila qui nous refait notre levée de soleil ! Cette after était pour nous l’occasion d’attendre la prochaine encore mieux !

OLD MIAMI 

7H00

Movement Festival 2014

The martinez Brothers, Benjamin Vallery, Dixon, D33J

Tous les habitants de Détroit en parlaient comme THE AFTER. On arrive tôt pour profiter du petit soleil matinal et à en voir la queue (1h) je me dis que ça va être top! On croise des potes à Isaac près de l’entrée, donc on coupe la file et rentre en 10 minutes.

A l’entrée, Seth Troxler nous tamponne le bras, vraiment chill le gars. J’arrive dehors et là woaw, un jardin , sorte de petit parc avec une piste en bois au milieu pour ne pas ruiner la belle herbe verte, 3 bars, et même une petite fontaine, ambiance intime donc. Je me pose dans l’herbe et la RÉVÉLATION ! j’y avais déjà pensé, Detroit l’a fait :

L’after musique classique, les quelques personnes présentes valsent ! incroyable !

Petit à petit le monde arrive, et transforme le petit after de 70 personnes en rave de journée de 500-600 personnes WTF!

IMG_2461

festival detroit

Detroit Movement Festival

Et le meilleur c’est que tout le monde s’est donné rendez-vous ici, toutes mes rencontres faites durant mon road trip techno US TOUT LE MONDE ( Frisco / Chicago ) je suis aux anges .

Les Dj s’enchainent et font bouger la foule, l’after dure toute la journée et après un Dixon bien psyché je décide de partir pour le Movement.

14H00

Aujourd’hui et pour bien finir.

Carl Cox , Carl Craig, Eddie Fowlkes, Kevin Saunderson B2b Seth Troxler, Bonobo , Jeff Mills.

Vous les connaissez déjà bien tous, alors je vais vous parler d’un moins connu. Une révélation pour moi.

Detroit Movement Festival

Movement Festival 2014

OCTAVE ONE

23H00

midr

Sur la scène MADE IN DETROIT après un méga Set K & S B2B, une énorme table est avancée. Dessus plein de jolies machines, TOUT analogique, pas moins de 15 drums machine, et 3 synthé. Je comprends alors que je vais bouffer et clairement je ne connaissais pas mais tout amateur de techno se doit de les connaitre ! un duo formidable. D’ailleurs je m’en repasse un petit la ! https://soundcloud.com/octaveone/octave-one-live-at-we-love

Leur set est si intense qu’ils décident de retirer leur chaussures pour être a l’aise, tranquille quoi ! Normal ils sont chez eux :D

DSC09636

Detroit Movement Festival

( voir ma page soundcloud https://soundcloud.com/tesloturar )

MIX BRICKTOWN

01h00

Une fois le Movement Festival terminé, je prends la direction du MIX BRICKTOWN pour venir supporter ma petite Lauren.

Bien en place dans la backroom, mixette en main Lauren évolue et enchaine des tracks, parfois hard, parfois funky, je reste pendant toute la durée de son set face à elle à danser, tel un métronome lui permettant de voir l’interprétation du public (alors peu nombreux).

Je profite , puis me motive à prendre quelques photos (grosse pression je suis alors à 20% de batterie restante).

Le faible éclairage, donne une ambiance intime et chaleureuse, la petite communauté de Détroit s’est donné rendez-vous ici. Après un set intense et gras on décide de partir pour un after (dont je ne parlerais pas car pas indispensable).

04h00

C’est là que ça devient intéressant, je reviens donc au mix en compagnie de Lauren à la soirée Fu*k Da Yum, organisée par Zay Crescendo un ami de la team D3. Arrivé là-bas, je me rends compte que tous les artistes/promoteurs/DJ sont présents, dont Stacey Pullen et Jason Clark (un des créateurs du Movement Festival), Maggie Derthick (future femme de Mickael Fotias, et fondatrice de Auxetic un collectif d’artistes de Detroit).

Du beau monde quoi !

Detroit Movement Festival

Detroit Movement Festival

Movement FestivalLauren Vellucci @MIX Bricktown

On est tous bien en forme, et Lauren (qui viendra jouer à Paris en Octobre) voyant la salle du fond inoccupée décide de reprendre les platines. Et la magie opère. Elle joue devant de nombreux férus de techno et la tension de la foule lui donne des ailes. Ici c’est la folie tout le monde hurle et s’exalte du set de Lauren, sans erreurs.

Ça croustille, ça pète, ça éclate, ça crump , ça twerk.

A la fin de son set, hystérique la foule applaudit, et Stacey Pullen vient la féliciter chaudement, car de vous à moi, c’était clairement son meilleur set.

Post Movement

Après le Festival je suis resté 4 jours de plus pour profiter de mes amis, SPA et décontraction au programme, le top quoi! Pour l’anecdote j’ai failli ne pas revenir à Paris, le vendredi qui suivi le Movement Festival, devant des gaufres poulet, je me rends compte que je rate mon avion. Heureusement la chance était de mon coté, j’ai pu prendre le vol d’après gratuitement.

Détroit c’était bien, hâte de revenir, car Detroit c’est VRAIMENT chouette !

Report par OCTOV pour Beware Magazine.

Stitched Panorama

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
A la rencontre de The Soul Twins

A la rencontre de The Soul Twins

The Twin Souls, formé par les frères Guilhem et Martin…

27 février 2024

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Un Nouveau Jalon pour le Street Art Parisien Dans le…

23 février 2024

A la rencontre de Whim Therapy

A la rencontre de Whim Therapy

Porté par une envie de se libérer des carcans de…

14 février 2024

Teslo
Article écrit par :

Laisser un commentaire

1 commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.