Château La Coste, soyez ivre d’art contemporain

_MG_3168

C’est l’histoire d’un pari fou, celui d’un riche propriétaire irlandais installé en Provence, Patrick McKillen. En 2004, nait l’idée d’un projet unique liant, sur les terres du château La Coste, art, architecture et vin. Concevoir un domaine viticole artistique est une œuvre originale associant les plus grands architectes du moment à des figures de l’art contemporain, un work in progress s’enrichissant chaque année de nouvelles créations.

Le projet s’étend sur l’ensemble du domaine. Le concept est simple. Artistes et architectes sont invités à découvrir le site. Ensuite, la liberté leur est donnée tant dans le choix de l’emplacement que dans la création. La fine considération de l’environnement est le seul élément de composition à respecter. La critique que l’on pourrait émettre à ces installations serait l’isolement de chaque objet. Mais afin d’orchestrer le tout, l’investigateur du projet a fait appel à l’agence Tangram basé à Marseille. Leur travail est d’harmoniser l’ensemble des édifices afin de mettre en place un fil conducteur. En somme, le projet dans sa globalité se vit comme un parcours voire même un itinéraire où les évènements se succèdent.

Le point de départ de la balade artistique se fait par l’emblématique bâtiment de Tadao Ando suppléé par une Crouching Spider (“Araignée tapie”) de Louise Bourgeois et le Small Crinkly de Alexander Calder. Tout au long du parcours, les œuvres se suivent… De Andy Goldsworthy à Frank Gehry, en passant par Franz West ou encore Richard Serra… Sans oublier le chai en aluminium signé Jean Nouvel. Elles jalonnent un parcours d’environ deux heures, entre vignes, collines et bois. Bien plus, si l’on prend le temps de jouir de ce mariage parfait entre nature et culture et que l’on s’attarde à la librairie, au café ou au caveau, pour une dégustation.

Site Internet du Chateau La Coste

_MG_3186 _MG_3153 _MG_3152 _MG_3137 _MG_3079 _MG_3007 _MG_2999