Beapow

La poésie stellaire du groupe Beapow

Image d'avatar de Arthur TongletArthur Tonglet - Le 16 septembre 2023

Elian et Eona ont respectivement 24 et 22 ans, ils sont frère et sœur et ensemble, ils forment le groupe Beapow. Sorti en 2022, leur premier EP dévoile un univers singulier, entre productions électro aux sonorités extra-terrestres et balade au piano éthérée, le duo formé par cette fratrie de deux musiciens a tout pour séduire les fans de Radiohead, Apparat ou encore de Björk, dont ils revendiquent l’influence.

Elian et Eona dans leur home studio.
Elian et Eona dans leur home studio.

Une enfance initiatique

Originaires d’un petit village de campagne aux alentours de Lille, Elian et Eona naissent à deux années d’écart de parents Américains et Français. Leur intérêt pour la musique s’éveille très tôt grâce à leur père, guitariste passionné, et leur mère, dont l’attention se porte davantage sur la musique indépendante et des artistes plus méconnus. Élevés dans le cadre d’une éducation évangélique, Eona et Elian se rendent régulièrement à la messe, et participent aux célébrations en tant que choriste ou instrumentiste. Si l’intérêt d’Eona se porte davantage sur le chant, celui d’Elian passe par la pratique instrumentale, à laquelle il est sensibilisé dés l’âge de 4 ans, avant de commencer le piano deux ans plus tard.

La poésie stellaire du groupe Beapow 1

Aux origines du groupe

Les années passent, et au fur et à mesure de leurs découvertes musicales, les dissensions qui séparaient jusque là la sœur et le frère sur la légitimité de certains genres aux dépends d’autres styles (l’un est fan de Jazz et est fasciné par la technique, tandis qu’Eona a une approche plus souple et diversifiée de la musique) laissent progressivement place à l’écoute et au partage. Des groupes tels que Radiohead ou Apparat servent de racines à leur style, et c’est dans cet esprit qu’ils créent, en 2018, le groupe Beapow. Ensemble, ils commencent à diffuser sur leur chaîne YouTube des reprises de Black Pumas, Frank Ocean ou encore Björk. Parallèlement, ils entament l’enregistrement de leur premier EP.

Room Concert présentant leur premier album : The Nebula.

Errer dans la nébuleuse

Sorti le 1er avril 2022, The Nebula constitue le premier album enregistré du groupe. Elian y intervient comme producteur et multi-instrumentiste, tandis qu’Eona pose sa voix et ses textes sur les productions de son frère. Pensé comme une sorte d’errance ou de flânerie, le disque s’écoute d’une traite, comme un voyage dans une de ces nébuleuses interstellaires. Ainsi, on est plongé le temps de sept morceaux dans un univers riche, portée par la voix cristalline d’Eona, et dont les murmurations fluctuent tantôt au rythme des effets de glitch du synthétiseur Arp 2600 (The Hole Poem et Nebula), où de basses grondantes et de nappes oniriques, enregistrées grâce aux sons du Korg Minilogue Xd.

Si ce premier opus se manifeste avant tout comme une ouverture vers la scène électro expérimentale, The Nebula s’adresse également à un public plus large, notamment avec ses titres Trustfund et Blacktown, où la voix prend le lead sur la partie instrumentale et où le texte et la mélodie prennent toute leur importance. Dans Blacktown, Eona décrit une ville à l’abandon, sous une pluie de cendres, à la manière d’un film post-apocalyptique, tandis que dans Trustfund, elle nous parle de la difficulté de se donner ou de s’offrir aux autres. Des thèmes qui témoignent d’une sensibilité à fleur de peau, et qui contrastent avec l’espace immense et électronique des arrangements d’Elian, qui tendent à renforcer la solitude sereine de l’interprétation vocale.

D’autres morceaux, tels que The Hole Poem ou Nebula (qui donne son titre à l’album), ont été écrit en réaction à leur éducation religieuse. Si les croyances d’Elian ont évolué au fil du temps, se distançant progressivement des idéaux de ses parents, c’est durant les cours de philosophie, au lycée, qu’Eona apprend à déconstruire la vision littéraliste du courant évangélique. Alors que la possibilité de rédemption post-mortem tel que conçu dans la Bible s’effondre pour elle, elle rédige The Hole Poem, et adopte une conception plus factuelle des choses. Même s’il est important de se poser des questions, elle préfère désormais trouver du beau dans le cheminement de l’existence. Le titre Nebula, ainsi que le concept de l’album sont principalement tirés de ce questionnement.

Le nouveau single de Beapow : Blue, est sorti le 15 septembre dernier.

Un nouvel EP tout en nuance et en couleur

Intitulé Shades Affective, le nouvel EP de Beapow sortira le 29 septembre prochain. Composé de 5 titres et doté de sonorités plus acoustiques, ce nouvel opus se veut plus lumineux dans sa production, tout en étant plus sombre et personnelle dans ses textes. Au fil de l’écoute des différents morceaux, on sent que le groupe a appris de ses expériences passées, pour évoluer au travers d’arrangements plus aérés, et des textes moins cryptiques. Si l’identité de Beapow est toujours là, la qualité des productions est ici plus ciselée, et assume plus clairement ses aspirations pop. Point fort de l’album, le déploiement d’une véritable structure à travers les différents titres, qui portent chacun le nom d’une couleur différente. Le but étant de représenter les différentes étapes de la vie d’Eona, retraçant ainsi son parcours jusqu’à l’enregistrement de cet album. Le premier single extrait de l’album, intitulé Blue, est d’ores et déjà disponible sur les plateformes de streaming, tandis que le clip, réalisés par Beapow et Thibault Ritterbeck, est visible sur leur chaîne youtube (voir le lien ci-dessus).

 Beapow

Entre contemplation et lâcher prise

Fort d’une identité marquée par l’électro alternative et la musique noire, le groupe Beapow tire son épingle du jeu de part sa singularité, ainsi que par la poésie de ses textes. À l’écoute de leur musique, on réalise que la quête de sens, pourtant propre à leur histoire commune, a progressivement laissé place au récit de la contemplation. Et si la fatalité existe bel et bien, il semble que le voyage importe plus que la destination, et on est bien décidé à profiter avec eux de cet état de fait.

Retrouvez Beapow

Instagram : https://www.instagram.com/beapow/
Facebook : https://www.facebook.com/heywerebeapow
Spotify : https://open.spotify.com/artist/65LsBNMJlwkSGrkIIXrVmb?si=3l_sgiX8SUydWm0Z8kK2Sg
Deezer : https://deezer.page.link/8htyNYSE2qBWU9gu7

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
A la rencontre de The Soul Twins

A la rencontre de The Soul Twins

The Twin Souls, formé par les frères Guilhem et Martin…

27 février 2024

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Un Nouveau Jalon pour le Street Art Parisien Dans le…

23 février 2024

A la rencontre de Whim Therapy

A la rencontre de Whim Therapy

Porté par une envie de se libérer des carcans de…

14 février 2024

Arthur Tonglet
Article écrit par :
Curieux de l'art sous toutes ses formes, je travaille dans l'audiovisuel et je fais en parallèle de la musique sous le pseudo "O'Bear". J'aime venir ici pour mettre en avant les artistes que j'aime, pas toujours connus à leur juste valeur 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.