ANGELE - Album nonante cinq

Angèle casse les codes avec la sortie de son album “Nonante-Cinq”

La chanteuse Angèle crée un phénomène de surprise en sortant son second album une semaine en avance. La sortie initiale était prévue le 10 décembre prochain, mais l’artiste belge en a décidé autrement.

ANGELE - Nonante-Cinq album

Angèle a été révélée en 2018 lors de la sortie de son premier album “Brol“, certifié double disque de diamant. L’artiste remporte en 2020 la Victoire de la musique du concert de l’année pour son Brol Tour. Et depuis la fin de cette première tournée sa communauté attendait son retour.

Une sortie surprise

L’interprète de “Balance ton quoi” indique que les versions physiques comprenant le CD et vinyles sortiront bel et bien à la date prévue le 10 décembre prochain.

Le choix de cette sortie inattendu est justifié par l’artiste, contaminée par le Covid-19 Angèle est depuis le 29 novembre dernier isolée dans son appartement. Ce second album “Nonante-Cinq” faisant référence à son année de naissance 1995 est donc sorti dans la nuit du 2 décembre au 3 décembre 2021 (jour de ses 26 ans).

L’artiste n’en pouvait plus d’attendre. C’est pendant son live Instagram le 2 décembre à 21h qu’elle a annoncé la nouvelle. “Ça sort dans deux heures et ce n’est pas des blagues. J’avais envie de faire les choses un peu différemment et de ne pas prêter trop attention aux chiffres”. Ce sont les mots de l’artiste à la fin de son live à 22h.

La nouvelle n’arrivant pas seule, plus tôt dans la soirée, l’artiste a annoncé en direct que le clip d’un des titres de ce nouvel opus sortirait ce vendredi 3 décembre à 12h “Démons feat.Damso”.

Un documentaire personnel

Ce sont trois ans qui se sont écoulés depuis la sortie de son premier album au million d’exemplaires vendus et l’artiste a pu pendant cette pause prendre conscience de tout le chemin parcouru depuis son enfance.

Le 26 novembre dernier un documentaire sur Netflix est sorti retraçant l’histoire de l’artiste. À l’aube de la sortie de ce nouvel opus, ce documentaire nous offre les coulisses de ce qu’est la vie d’Angèle. On y retrouve des témoignages touchants dont celui de sa grand-mère “Mamy Pilou” qui confie avoir appris par les médias la sexualité de sa petite fille. Chose qui aurait dû être faite par l’artiste elle-même, mais elle n’en a pas eu le temps. C’est aussi cela, les aléas de la célébrité explique-t-elle.

Le fil conducteur du documentaire est les petits carnets qu’elle relie où doutes, angoisses et questionnements sont les maîtres-mots de ces journaux intimes écrits dès son plus jeune âge. On apprend notamment qu’il a été difficile pour l’artiste de se sentir à sa juste valeur lorsqu’elle a débuté dans le domaine artistique.

“Fille de” est le terme qu’elle emploie pour montrer que pendant son éducation elle avait des parents déjà connus en Belgique ainsi que par la suite un frère que nous connaissons sous le nom d’Elvis Roméo. Elle ne voulait pas prétendre devenir une star sans être certaine de réussir.

C’est sylvie Farr sa manageuse qui a poussée l’artiste à se trouver. Tout a commencé sous un poste Instagram où Angèle partager des vidéos où elle chantait. La manageuse avait vu juste “shotgun le poste de manager !”. Aujourd’hui l’histoire continue.

Un album plus intime

Après le succès de son premier album, l’artiste avait peur de ne pas faire un second album au même niveau. L’avenir nous le dira, mais attendant, elle proclame être libre plus que jamais, ce qui n’a pas toujours été le cas.

Vivre libre
Je ne veux plus tomber dans le piège du fou
Qu’ils se mettent à genoux
Vivre libre
Crois-moi, ça va changer
J’suis restée debout et j’y ai pris goût

Paroles “Libre” Angèle

Le premier single de l’album est sorti le 21 octobre dernier, il s’agit de “Bruxelles je t’aime”. C’est une touchante déclaration à sa ville natale pour laquelle elle porte beaucoup d’affection, ville où s’y trouve sa famille, ses amis, ses souvenirs… Un titre dansant avec un clip jouissif que le public a déjà adopté.

Dans ce nouvel album coréalisé avec Tristan Salvati, son fidèle acolyte depuis ses débuts, Angèle nous livre 12 titres plus surprenants les uns que les autres. Les paroles selon l’artiste sur cet album sont moins universelles et pourtant, nous retrouvons des sujets qui parleront à beaucoup. C’est le cas notamment du titre “Tempête” qui évoque les violences faites aux femmes ou bien la notion de consentement abordée dans “Mots justes“. Il est aussi question d’amour avec “Taxi“, un titre où l’artiste révèle une rupture amoureuse.

Des titres plus personnels comme “On s’habitue” où la chanteuse liste les premières fois douloureuses, à 14 ans ce sont des crampes au ventre, à 17 ans des peines de cœur. Enfin, “Démons” retranscrit les cauchemars vécus par l’artiste lors de sa carrière. Damso est le seul et unique invité de ce second opus, c’est en fait un joli clin d’œil à ses débuts qui n’ont pas été évidents. Angèle a effectué les premières parties de Damso, le public du rappeur n’a pas reçu l’artiste avec bienveillance puisqu’elle s’est vue huée dès son entrée sur scène. Une expérience intense te formatrice pour la chanteuse belge qui n’avait pas encore sorti de projet.

Si l’univers d’Angèle vous a plu, nous invitons à découvrir “Nonante-Cinq” disponible sur toutes les plateformes de streaming. Rendez-vous le 10 décembre prochain pour les versions physiques de l’album. Quant à la tournée elle est prévue pour 2022.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.