And On ténéré

“And on”, le nouveau single atmosphérique de Ténéré

Image d'avatar de Noémie ArensmaNoémie Arensma - Le 20 septembre 2020

Sans se mentir, 2020 n’est pas une année de tout repos. Ténéré lui a travaillé son premier EP Be my guest et nous en distille une nouveauté : And On

"And on", le nouvel EP atmosphérique de Ténéré

“Be my guest”

La nuit, au milieu des hautes herbes. Vêtu de blanc de la tête aux pieds, l’air de ne pas y toucher avec les mains jointes contrebalancé par un regard brun soutenu, Ténéré se présente sur la pochette de son EP Be my guest. Ne vous fiez pas à sa posture d’enfant sage, l’homme à l’air de savoir quelle direction prendre et nous convie. On suit.

Si le Ténéré est le “désert des déserts”, de l’hyper-aride au milieu des plaines sableuses du Sahara, Ténéré lui, de son vrai nom Pierre-Elie Robert, est un musicien – compositeur à l’aube de son succès. D’ailleurs en y réfléchissant vous l’avez même sûrement entendu dans de nombreuses publicités pour Dior, Eleven Paris, ou encore Guerlain pour ne pas citer une liste longue comme le bras (long).

Aujourd’hui produit par Nowadays records (comme Douhka, Robert Robert ou Jumo) c’est une musique aussi léchée et soignée que son look qu’il nous propose. Après un début d’année déjà fort productif (dont un feat avec La Fine Equipe que l’on aurait adoré sur les dancefloors si la danse était permise), le français nous offre une invitation à entrer dans son univers que l’on ne saurait refuser.

Et encore

Quelques notes de synthé commencent par nous prendre par la main, puis c’est un son électro suave qui s’empare de nos oreilles. And on est une sorte de balade électronique moderne et chaloupée, influencée par James Blake et la scène actuelle anglaise. Des rythmes changeants et une mélodie hypnotique sur laquelle la chanteuse Penelope Antena vient poser sa voix douce et chaude. Voix éthérée et univers onirique, la jeune chanteuse avait tout pour cohabiter musicalement avec Ténéré.

Dans la lignée de How I feel, premier extrait déjà paru de l’EP, son univers se dessine et se précise. Des voix féminines légèrement vocodées, des instruments à corde, des basses pour nous faire hocher la tête en rythme et une vibe sensible mais néanmoins dansante. Ça pourrait pourquoi pas nous rappeler le duo Haute (nous vous en avions déjà parlé ici : https://www.bewaremag.com/haute-voyage-hasard-et-symbiose/) et la comparaison flatteuse serait justifiée.

L’EP Be my guest possède encore quelques surprises à révéler, parions que chaque sortie sera plus attendue que la précédente pour ce français en quête de futur. Pour l’instant on s’installe confortablement, on monte le son et on apprécie la nouveauté musicale en attendant de pouvoir retourner user nos semelles sur les pistes de danse.

Ecouter And on de Ténéré

À retrouver sur toutes les plateformes de streaming et juste ici : https://smarturl.it/tenere-bemyguest

Be my guest Ténéré EP 2020
Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Plus les jours passent et plus nous nous rapprochons des…

21 mai 2024

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest repart à l'assaut des rues de…

17 mai 2024

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Figure incontournable de l’anamorphose, George Rousse bouleverse les limites de…

15 mai 2024

Noémie Arensma
Article écrit par :
Je m’appelle Noémie, ce qui fait de moi, d’après prénoms.com , une personne “sensible, intelligente et communicative”. Me connaissant, j’aurai peut-être ajouté deux ou trois adjectifs séduisants mais non moins réalistes, cependant, écrire requiert une certaine impartialité paraît-il. J’ai grandi à Toulon sous les chants des cigales et du Pilou-Pilou, côtoyant les cagoles en tong et le mistral. Sentant naître un léger décalage avec mon environnement (j’étais finalement plus intéressée par la culture générale que par celle des vignes), j’ai pris la direction de Montpellier. J’aime lire tout ce qui me passe sous les yeux, écrire, aller au cinéma, danser en concert et la bonne bière. En résumé et pour citer un grand homme je dirais que "je chante la vie, je danse la vie et je ne suis qu'amour". Et parfois, je suis sérieuse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.