C’est avec brio que l’artiste russe Anastasia Ilyina illustre dans ses photographies le reflet de sa propre personnalité.

Anastasia se décrit à ce titre comme une fervente admiratrice de l’esthétique minimaliste ainsi que comme une personne aux « fortes émotions ».

Anastasia Ilyina photo

Son univers esthétique se compose majoritairement d’océans et d’autoportraits en noir et blanc – de dos ou de profil. La complexité psychologique associée aux photographies d’Anastasia se retrouve au travers de la binarité de ces éléments principaux : mer calme ou déchainée, pureté du trait ou flou volontaire dans ses propres autoportraits.

Les créations d’Anastasia Ilyina, Entre ciel et mer :

photo de la mer
photo de la plage

Linéarité

La linéarité prend un fort sens dans ses photographies dédiées à l’océan. C’est le parti pris pour le noir et blanc et le temps (météo et horaire à laquelle la photo est prise) qui permettent des rendus particulièrement intéressants. Dans ses compositions les plus minimalistes, la dichotomie entre l’océan et le ciel se devine grâce à la lumière qui sépare ces deux mondes.

Plongée et contre-plongée

Le plus souvent, les photos d’Anastasia Ilyina sont prises de face et permettent ce fini horizontal. L’artiste emploie également la contre plongée et la plongée et se sert du simple mouvement des vagues pour créer l’esthétisme de ses photographies.

Entre flou et clarté :

autoportrait Anastasia Ilyina
portrait en noir et blanc de Anastasia Ilyina
auto portrait noir et blanc par la photographe Anastasia Ilyina
Anastasia Ilyina vue de dos

C’est la maîtrise tant du flou que de la clarté qui interpelle dans ses auto-portraits.

Clarté

Dans ses photographies les plus nettes, l’artiste se présente essentiellement de dos ou de trois-quarts, le mouvement est inexistant. Ses cheveux constituent l’élément essentiel pour trancher entre la couleur de sa peau et le second plan.

Flou

Dans ses photographies les plus floues, le mouvement est à contrario essentiel. C’est le flou lui-même qui teinte la photographie d’onirisme esthétique.

L’association de l’artiste et de la nature :

photographie flou
sur impression argentique

Le mouvement

Anastasia associe également dans certaines de ses œuvres ces deux éléments pour constituer
ses créations : parfois, les plis du vêtement – le plus souvent, des blouses – se confondent avec le
mouvement des vagues ; parfois, c’est la mer qui constitue l’élément principal de la photographie puisque la présence de l’artiste n’est soulignée qu’à travers sa démarche et le flou engendré par le mouvement.

Les nuages

Les nuages informent en somme sur la temporalité qu’Anastasia souhaite associer à ses photographies, grâce à son excellente maîtrise de la photographie en noir et blanc. C’est ainsi que la présence ou l’absence de nuages permet d’orienter le spectateur vers une émotion d’insécurité ou de volupté, traduction de l’émotion propre de l’artiste.
À terme, Anastasia souhaite pouvoir publier un livre consacré à ses principales œuvres ainsi qu’à l’évolution de son art.

Instagram d’Anastasia : espace_interieur