Alphaville : le Paris hors du temps du photographe Rémy Soubanère

Loin du tumulte de la vie parisienne, le photographe Rémy Soubanère immortalise une ville où le soleil semble ne jamais se lever.
A travers cette série baptisée Alphaville, en clin d’œil au film du même nom de Jean-Luc Godard, l’artiste nous invite dans un Paris méconnu, dystopique et empli d’imaginaire où le chronomètre s’arrête et la temporalité s’efface au profit d’une nuit aussi sereine qu’inquiétante.

« La photographie potentialise le réel »

Aux antipodes de l’image d’Épinal de Paris, Rémy Soubanère détourne son objectif des clichés et évolue dans une périphérie désertée.
Une rue pavée, des grands ensembles, un parc de jeux… Alphaville est une exploration de l’architecture urbaine, brute, à la fois réelle et étrange.

Rémy Soubanère alphaville banlieue parisienne

parc de jeu de nuit

la défense

Primée par le magazine LensCulture en 2016 et en 2017, la série, comme un hommage, emprunte son nom au film Alphaville de Jean-Luc Godard (1965).
Dans cette dystopie, le réalisateur français montre une « ville-machine » où tout semble sous contrôle dans la répétition de l’espace urbain. Le photographe, par ses déambulations nocturnes, reprend ce concept en mettant en lumière la perte d’utilitarisme de cette ville et de ses fonctions prédéterminées.
La nuit envahit alors les infrastructures de béton, les places et les voies ferrées, laissant vivre l’incertain là où la vie semble s’être arrêtée.

courbevoie front de seine de nuit

gare vide

Rémy Soubanère alphaville banlieue parisienne

Remy Soubanere alphaville

Rémy Soubanère alphaville banlieue parisienne

chienn de garde

Rémy Soubanère alphaville banlieue parisienne

Rémy Soubanère alphaville banlieue parisienne

la banlieue la nuit cnit la défense de nuit ruelle sombre paris

Rémy Soubanère alphaville banlieue parisienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.