961560_1002883126396410_149742060_n

WYZE, Yavor Zografski de son vrai nom, est un beatmaker bulgare que j’ai rencontré il y a quelques semaines à Breda, aux Pays-Bas, où il étudie. La plupart du temps, en soirée ou même en général, quand quelqu’un vous dit “je fais de la musique”, c’est un peu comme tous ces gens qui se prennent pour des photographes : on a juste envie de répondre “oué ok” et passer sa route.

Le lendemain, au réveil, un peu barbouillé pour être honnête, je suis quand même allé voir son soundcloud et là, grosse surprise.

Des instrumentales très trap, une collaboration avec une chanteuse talentueuse, des morceaux planants, inspirants, mélancoliques, des rythmiques travaillées et inattendues … du bon boulot. “C’est la grande plannance, du beat au THC”, comme dirait l’ami Clément B.S de Beware.

“Je suis inspiré par le hip-hop et la trap qu’on entend depuis quelques temps évidemment, et j’essai de combiner ça avec ma musique pour faire quelque chose de doux et mélodique, qui a du sens.”
Yavor est inspiré notamment par le mouvement Soulection. Il considère la plupart de leurs artistes comme des génies dans leur domaine. Il aime également énormément le label Flow-Fi. Du coté des artistes, il écoute beaucoup de Mr Carmack, Ta-Ku, Stwo, Grimes et il aime aussi l’énergie dégagée par les gars de 808 Mafia, pour n’en citer que quelqu’un (unes).

En tout cas, chez Beware, on a envie d’en entendre plus et on attend avec impatience ses futures collaborations, notamment une, déjà dans les turbines, avec quelques rappeurs parisiens.

N’hésitez pas à partager sa musique et à suivre WYZE sur Soundcloud, il mérite d’être plus écouté. On vous laisse également écouter notre sélection de ses meilleurs morceaux just en dessous.