Basé à Paris, Roman Jehanno est un photographe qui aime voyager et rencontrer des personnes autour du monde. À l’occasion de sa série Working people, il s’est rendu au Japon afin de découvrir les traditions nippones. Il a ainsi réalisé un grand nombre de portraits mettant en scène des artisans dans leurs ateliers.

Portrait de Sueshiro Sano, un fabricant de bateau japonais, photographié par Roman Jehanno
Portrait de Jota Tanaka, fabricant de bière artisanale, photographié par Roman Jehanno
Portrait de Yasuto, un forgeron japonais, photographié par Roman Jehanno
Portrait de Tokomo, couturière japonaise, photographiée par Roman Jehanno
Portrait de Mako Hattori, une danseuse et actrice japonaise, photographiée par Roman Jehanno

Des Gobelins aux campagnes nippones

Après avoir obtenu son diplôme à l’école des Gobelins en 2008, Roman Jehanno a commencé à réaliser ses propres séries. S’il a toujours pratiqué le portrait, ce sont d’abord les paysages qui l’inspiraient le plus, notamment aux États-Unis, en Indonésie, en Norvège ou encore en Écosse.

En 2013 il remporte le concours Hasselblad Masters. De ce prix découle un premier livre qui le pousse à rencontrer des artisans locaux. Il prend gout à ces rencontres et s’intéresse à ces acteurs de la société et leurs savoir-faire souvent ancestral. Il voyage ensuite en Afrique du Sud au Swaziland à Bali et Java, puis les États-Unis et enfin le Japon, la série Working People était née.

Ses photographies prises Japon sont simples et poignantes, et grâce à elles, on peut en savoir plus sur toutes les traditions nippones qui perdurent depuis des siècles.

Portrait Masuno Shunmyo, un jardinier et paysagiste japonais, photographié par Roman Jehanno
Portrait de Hidenoby Takahashi, un artiste japonais photographié par Roman Jehanno
Pêcheur japonais photographié par Roman Jehanno
Portrait de Takeshi Nishimura, fabricant de kimonos, photographié par Roman Jehanno
Portrait de Yamamoto Akihisa, fabricant de miroirs, photographié par Roman Jehanno

L’artisanat japonais

C’est dans leur habit traditionnel que l’on retrouve les artisans de Roman Jehanno. Dans certaines photographies, nous rencontrons un vendeur de thé entouré de tous ses instruments dédiés à cet art. Puis, nous entrons dans l’atelier d’une fabricante de menpo, des masques de théâtre Nō. Mais ce n’est pas tout puisque tout au long de la série, nous découvrons également des cuisiniers arborant des toques, des danseurs vêtus de kimonos ainsi que des forgerons dans leurs ateliers. Chaque portrait est profondément humain et nous dévoile une facette du Japon que l’on ne connaît pas forcément, bien loin de Tokyo et de ses immenses quartiers bondés de monde.

Portrait de Atsushi Heki, acteur et danseur japonais, photographié par Roman Jehanno
Junko Okimoto est une artiste japonaise qui est à la charge d'un temple japonais, photographiée par Roman Jehanno
Chiso est une artiste spécialisée dans les Kimonos, photographiée par Roman Jehanno
Le chef Godan Miyazawa photographié par Roman Jehanno
Gosenoen Tea Stall, spécialisé dans le thé, photographié par Roman Jehanno

Autour du monde

La série Working People ne met pas seulement en avant les artisans japonais. Ces portraits ne représentent en effet qu’une petite partie du projet de Roman Jehanno. Depuis 2014, l’artiste a également réalisé des clichés en Indonésie, en Afrique, en Europe ou encore aux Etats-Unis. N’hésitez pas à jeter un œil à son site internet pour retrouver toutes les photos de sa série. Et si les portraits vous intéressent, vous devriez aussi apprécier le travail de Jonas Unger qui photographie quant à lui les célébrités.

Portrait de Chikueido, photographié par Roman Jehanno
Mitsue Nakamura fabrique des masques traditionnels, photographiée par Roman Jehanno
Portrait de Fujiwara Kanefusa photographié par Roman Jehanno
Portrait de Monsieur Komatsu, un cuisinier photographié par Roman Jehanno
Portrait de Schinichi Konno, un fabricant de vélo, photographié par Roman Jehanno