Le travail idyllique du photographe Olivier Laselle mis à nu

Le travail idyllique du photographe Olivier Laselle mis à nu

La volupté d’un corps sous toutes ses formes est l’une des prouesses les plus transcendantes proposée par la nature, bien involontairement soit-il. Il est souvent difficile de décrire nos ressentiments devant un corps nu et dépourvu de tout artifice, sorte de désir tabou qu’il faudrait mettre de côté.

Autodidacte accompli, le photographe français Olivier Laselle passe son temps entre montagne et océan. L’été, il vit dans une caravane située aux pieds des dunes de sable. L’hiver, il part dans les montagnes pour retrouver ses chèvres et ses pâquerettes. Olivier raconte en photos des histoires et des rencontres, fortuites ou non, dont l’authenticité et le naturel semble n’être que songe et rêverie. Le corps se révèle à nos yeux et se fond dans une nature complaisante.

Loin de toute exposition vulgaire de la femme et de son corps, le photographe français Olivier Laselle nous offre une contemplation jouissive, poétique et fantasmatique de la beauté du corps féminin. L’imaginaire comme libération de l’esprit, une bénédiction sensorielle proche d’un érotisme visuel. Tous les ingrédients sont réunis pour un voyage idyllique proche de la nature. L’envie de décrocher est proche !

Le travail idyllique du photographe Olivier Laselle mis à nu
photographe Olivier Laselle
photographe Olivier Laselle
Le travail idyllique du photographe Olivier Laselle mis à nu
Le travail idyllique du photographe Olivier Laselle mis à nu
Le travail idyllique du photographe Olivier Laselle mis à nu
Le travail idyllique du photographe Olivier Laselle mis à nu
Le travail idyllique du photographe Olivier Laselle mis à nu
Le travail idyllique du photographe Olivier Laselle mis à nu
Le travail idyllique du photographe Olivier Laselle mis à nu
Le travail idyllique du photographe Olivier Laselle mis à nu
Le travail idyllique du photographe Olivier Laselle mis à nu
tumblr_oc5vu8dnqb1r4bbo9o1_1280
tumblr_o0dkljkptd1r4bbo9o1_1280

Pour découvrir le travail d’Olivier Laselle, rendez-vous ici.