Capture d'écran provenant du clip "Pigeon", premier extrait du nouvel album de The Supermen Lovers

The Supermen Lovers dévoile le clip décalé de “Pigeon”

Premier extrait de son nouvel album, The Supermen Lovers a sorti le clip de “Pigeon”. Aussi décalé que le morceau, le clip est hallucinant.

Logo du clip "Pigeon" de The Supermen Lovers

“Pigeon” affiche la couleur de “Body Double”, quatrième et prochain album de The Supermen Lovers, prévu pour 2021. Avec un gimmick viral à la Mr Oizo, sur fond de roucoulement de pigeon, ce titre instrumental emprunte à l’électro et au disco. Un pari gagnant qui donne naissance à un morceau entrainant et décalé.

Capture d'écran de la rencontre entre un employé terrorisé et un pigeon, dans le clip de The Supermen Lovers
Capture d’écran du clip

Réalisé par Maxime Baudin, le clip est tout aussi déroutant que le son. Il met en scène un commercial en costard-cravate, un peu trop sûr de lui, qui va perdre toute constance face à des pigeons. L’un d’eux, le regard brillant, le prendre pour cible et tout vacille.

Comme victime d’une crise hallucinatoire, l’employé se met à voir des pigeons partout avant de lui-même se transformer en une créature hybride, mi-homme, mi-oiseau. Un événement traumatique pour le héros, qui va quand même apporter du positif puisque sur son passage, les gens présents dans les rues de Paris, ne peuvent plus s’empêcher de danser au rythme entrainant du morceau. De quoi redonner la pêche en ces temps trouble et afficher un doux sourire sur le visage.

Capture d’écran du clip

Guillaume Atlan, alias Supermen Lovers, a expliqué, au micro d’Antoine Baduel, avoir composé ce morceau en pensant aux touristes un peu perdus à l’étranger. Regardant partout autour d’eux à la recherche de leur chemin, ils ressemblent à des pigeons. Une expérience qu’il a lui-même vécue en Ukraine, où il s’est vite senti déboussolé lors d’un voyage.

Presque 20 ans après le succès incroyable “Starlight”, Supermen Lovers est toujours au rendez-vous et capable de surprendre. Il promet un quatrième album à la schizophrénie affichée. À cheval entre des sons électro-disco et des club tracks au groove hypnotique.

En attendant impatiemment 2021 et la sortie de “Body Double”, régalez-vous avec l’excellent “Pigeon”.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
Mode: Lacoste Crocodile Mythology