5 ans après leur chef-d’œuvre « Currents » et après avoir dévoilé plusieurs singles, Tame Impala a encore frappé. Alors que trois morceaux ont déjà été dévoilés en fin d’année dernière, le groupe australien vient de sortir, ce mercredi 8 janvier, « Lost in Yesterday ».

Terriblement efficace, le single continue dans la lignée choisie par le groupe depuis 1 an avec une production planante, toujours maîtrisée à la perfection. Comme ses prédécesseurs « Borderline » et « It Might Be Time », le single devrait faire partie de la tracklist finale de leur prochain album. 

Si la rumeur circulait depuis de nombreux mois par rapport à la sortie d’un nouvel album, la communication de Kevin Parker et sa troupe s’est accélérée ces derniers mois avec plusieurs sorties ou interviews. Parker a d’ailleurs déjà dévoilé la cover de « The Slow Rush » (voir ci-dessus) en octobre dernier.

cover de « The Slow Rush »

De plus, Kevin Parker a profité de sa participation à l’émission de Zane Lowe pour dévoiler plusieurs détails sur le projet : “J’aime ce genre de mélodies à la Supertramp, ce prog-rock plein d’émotions […] mais j’aime aussi les énormes batteries hyper distordues” explique-t-il à propos de “It Might Be Time”. D’après Parker, l’enregistrement de l’album s’est déroulé entre Los Angeles et Fremantle, sa ville natale en Australie.

Le leader a comme d’habitude assuré la totalité de la production ce qui promet le meilleur vu le talent hors-norme de l’artiste. Écoutez « Lost in Yesterday » ci-dessous et rendez-vous le 14 février pour découvrir « The Slow Rush ». 

Retrouvez toutes les infos du groupe sur leur site.