Le style sera-t-il important dans un monde post-apocalyptique ? Voici la question posée par la dernière série du photographe Martin Tremblay.

 Martin Tremblay

La vision d’un tel monde par Martin Tremblay ressemble bien plus à un défilé haute-couture qu’à un vrai univers de “survival” à la Walking Dead dans lequel les vêtements seraient sales, en lambeaux et maculés de sang.

Cette série prend son inspiration d’un Hoax attribuant à la NASA l’annonce d’une importante tempête solaire qui plongerait le monde dans les ténèbres pendant 6 jours.

Si l’équipement et la morphologie des modèles n’illustrent pas vraiment le monde “post apocalyptique” que l’on imagine, le décor rempli parfaitement la mission.

Froid, vide, fade on pourrait croire à des installations ayant survécues à un hiver nucléaire.

6aa5e167b71f8a9fd7b823c91a359bc0

Pour info le lieu du shooting se trouve à 4 200 mètres d’altitude, en haut du mont Mauna Kea sur l’île d’Hawaii.

 

 9eddb955f782486b1585039458e69ab2

416fa973e03947195e9e3d01534fe932

e4e6e83b9387c484f98126cda96ecf53

fashion

photo de mode

photographie

snow

La série a été réalisée en partenariat avec le Magazine Australien NOI.SE

Créateurs : 5 Min Wu, Laruelle, Jacquemus <3, Travis Taddeo, Kris Vanassche, Maison Matthew Gallagher, Marie Saint-Pierre, Viktor & Rolf and Chanel.

 Plus d’info

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.