selection musique

La Sélection Musique #84

Image d'avatar de Mr NoMr No - Le 9 novembre 2013

selection

A l’heure où l’Electro est elle aussi soumise à la soupe, au Top 50, aux artistes qui se vendent aux grosses maisons, aux pages Fb qui ne diffusent que du commercial plaisant aux teenagers… Paris a été détrôné depuis maintenant bien longtemps en terme de capitale européenne de l’Electro, voyant des villes comme Berlin ou Londres reprendre le pouvoir en affichant toujours plus de volonté pour rester dans l’ambiance rave des débuts.

Cette ambiance justement, celle qui fait frissonner tous les trentenaires / quarantenaires hipsters, est en train (timidement) de revenir sur ses terres des 90’s, à l’heure où les britanniques s’étaient fait dégager de chez eux. Oui, la Techno revient en France, dure, puissante, directe, telle qu’on l’aime. Epaulée par sa soeur d’arme House, elle remplit les clubs de plus en plus pour notre plus grand plaisir.

C’est donc dans cette optique que la sélection #84 a été préparée. On vous souhaite du plaisir les amis.Cette sélection musicale #84 vous a été concoctée par le webzine All In Electro.

 

1) Yokoo – Erotic Asphyxiation (Dado Remix)

2) Breach – Beroving 

3) Molecule – Ultra Bleu (Version By David Carretta & Workerpoor)

4) Pezzner – Bell And Whistle

5) Beni – Love On The Run

6) Syap – Unaware

7) Louie Cut – What Did I Think

Partagez avec vos amis :)
A voir aussi !
Portrait de Vladimir Cauchemar, producteur atypique de la scène internationale

Portrait de Vladimir Cauchemar, producteur atypique de la scène internationale

Premiers succès et consécration Vous avez forcément été interpellé par…

25 juin 2024

Notre sélection des festivals français du mois de juillet 2024

Notre sélection des festivals français du mois de juillet 2024

L'été approche à grands pas, amenant avec lui le retour…

18 juin 2024

Le mouvement Shin Hanga, c’est quoi ?

Le mouvement Shin Hanga, c’est quoi ?

Shin Hanga, est-ce que ce terme vous dit quelque chose…

12 juin 2024

Mr No
Article écrit par :
"Maintenant, je suis devenu la mort, le destructeur des mondes"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.