Les sculptures cannabiques de Sergio Garcia

Image d'avatar de Étienne PoiarezÉtienne Poiarez - Le 20 juillet 2017

Devenue une drogue récréative populaire à travers le monde entier, pénétrant toutes les couches de la société, le cannabis est une réalité socio-politique dont l’art s’est aujourd’hui pleinement saisi, en faisant d’elle une large thématique avec des approches très diversifiées.

Aujourd’hui, c’est l’artiste plasticien (et musicien) Sergio Garcia, ayant vu le jour en 1969 à La Havane, qui nous interpelle avec ses sculptures représentant des scènes, des gestes et des pratiques liées, entre autres, à la consommation du cannabis. Mais c’est également l’ensemble de la communauté hip-hop et de ses folles soirées qui semble quelque peu auscultée, démocratisant le produit auprès du grand public. Amateur invétéré de cannabis, Garcia fabrique ses sculptures anatomiques afin de mettre en lumière la façon dont la pop-culture  a justement compris la plante et s’est mis à la représenter.

Sergio Garcia

Sergio Garcia

Une mise en abîme ludique de nos réalités où la drogue douce reste considérée comme dangereuse par les autorités alors qu’elle n’a jamais été aussi populaire. Avec ses créations, l’artiste souhaite ouvrir les esprits et les mœurs à la consommation du cannabis, soulignant l’hypocrisie de la répression violente en partisan affirmé de la légalisation.

Sergio Garcia

Sergio Garcia

Sergio Garcia

Sergio Garcia

Les sculptures cannabiques de Sergio Garcia 2

Sergio Garcia

Pour découvrir l’actualité de l’artiste, c’est par ici !

Enregistrer

Enregistrer

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Plus les jours passent et plus nous nous rapprochons des…

21 mai 2024

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest repart à l'assaut des rues de…

17 mai 2024

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Figure incontournable de l’anamorphose, George Rousse bouleverse les limites de…

15 mai 2024

Étienne Poiarez
Article écrit par :
Étienne Poiarez, doctorant à l’École Doctorale des Humanités à Strasbourg, a écrit un mémoire sur La Trilogie Cornetto d'Edgar Wright. Il a également obtenu un master en Information et Communication à Paris III Sorbonne-Nouvelle. Actuellement, il se consacre à une thèse sur le comique dans la cinématographie européenne récente, examinant les liens entre esthétique et éthique dans ses recherches sur des réalisateurs tels que Yorgos Lanthimos et Quentin Dupieux. En plus de ses travaux académiques, il a publié un article sur Tsui Hark et prépare un essai intitulé « La Trilogie Cornetto d’Edgar Wright ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.