Rone origami 1

Après un album qui n’a pas manqué de marquer les esprits, Rone s’est élancé à la conquête des scènes dans une tournée européano-canadienne et refaire entendre Mirapolis, cette fois dans sa version live. En attendant de le voir passer dans votre troquet local, il nous propose – entre autres – un clip des plus intéressants pour illustrer Origami.

Rone origami 1

Auparavant, Rone avait déjà travaillé avec Vladimir Mavounia-Kouka et Dimitri Stankowicz, notamment autour de Bye Bye Macadam. C’est avec la même équipe, que Rone a décidé de continuer l’aventure, à laquelle se joignent Pierre-Emmanuel Lyet et Thomas Pons. C’est sous le nom de Klub Simon qu’ils fusionnent leurs talents et donnent vie au clip d’Origami.

Rone origami 1

Le clip, splendide, est un cadavre exquis visuel dont les thèmes oscillent autour du vertige du petit dans l’énorme et d’une palette de couleurs aux dominantes bleues, violettes, rouges et jaunes. L’ensemble crée un voyage tantôt abstrait, tantôt figuratif, au travers d’une géométrie animée et très dynamique.

Pour les parisiens, l’attente se poursuivra jusqu’au 15 juin pour le passage de Rone au Zénith.

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.