Pyramid : Destiny EP

Trois artistes réunis pour un voyage électronique autour d’un seul et même thème, c’est la bonne idée qu’a eu Pyramid en s’associant avec 125# et MEO,  et c’est ainsi que “Destiny EP” est née.

Il se compose de trois parties, chacune d’entre elle est en fait l’interprétation selon chaque artiste du morceau en fonction de son style musical.
Bien que différentes, les versions qu’ils proposent sont très complémentaires et l’ensemble de l’EP s’écoute volontiers d’une seule traite, on peut même s’imaginer que c’est la bande originale d’un film futuriste.

Et c’est la version de Thomas Barrandon,  qui ouvre le bal avec une Destiny Part 1 qui monte en puissance progressivement sans jamais nous agresser,  parfaitement bien dosée pour nous faire entrer dans l’univers de l’EP et attaquer la suite.

Plus énergique, Destiny Part 2 de Pyramid est celle qui change le plus de rythme alliant à la fois fraîcheur de la basse et douceur du synthé ou en l’inversant on retrouve bien la pâte du Lyonnais qui a fait son succès, et c’est toujours un régal.

Mik E Off vient magnifiquement conclure avec Destiny part 3, sa version est celle que je trouve la plus transcendante. On se prend facilement à cette délicieuse attente parsemée de quelques discrètes notes de piano et qui est récompensée par le retour de la basse qui nous sort de cet état de phase pour nous remettre dans le rythme du morceau.

L’ensemble de cet EP est disponible à l’achat sur le bandcamp de Pyramid pour le montant que vous choisissez de donner, c’est à dire gratuitement ou plus mais seulement si vous le souhaitez.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'articles
SCARS For Beat Torrent