Originaire de Turquie, Aykut Aydoğdu vit à Istanbul où il réalise ses séries de portraits. Ses illustrations sont très réalistes et pourtant, elles comportent toutes des détails qui leur donnent un aspect hors du commun. Le travail de l’artiste est hypnotisant et évoque toutes les douleurs qu’il a un jour éprouvé.

Portrait surréaliste réalisé par Aykut Aydoğdu
peinture surréaliste avec des oiseaux
Portrait surréaliste réalisé par Aykut Aydoğdu
Portrait surréaliste
fuck you reality

A mi-chemin entre rêve et réalité

Aykut Aydoğdu a étudié l’art à l’université avant de devenir illustrateur. Aujourd’hui, il travaille régulièrement avec des magazines tout en réalisant également des posters de films.
Sa spécialité est de loin les portraits. Il dessine des hommes et des femmes de toutes origines et revisite également de célèbres peintures comme celles de la jeune fille à la perle. L’artiste a le don pour réaliser des illustrations réalistes. Les visages sont dynamiques et émouvants. Les personnages qu’il dessine dégagent de forts sentiments, tels que la détresse, la sérénité ou la passion. Mais Aykut Aydoğdu parvient également à mettre en avant un côté bien plus surréaliste de ses illustrations. Il déforme les visages de ses personnages avec des objets et avec des illusions qui amplifient leurs sentiments. 

brique incrustée dans le visage
portrait original
Portrait surréaliste réalisé par Aykut Aydoğdu
Portrait surréaliste réalisé par Aykut Aydoğdu
Portrait surréaliste réalisé par Aykut Aydoğdu

Les fleurs et les animaux

Les métaphores qu’Aykut Aydoğdu utilise pour détourner ses portraits sont parfois glauques et peuvent même déranger. Elles symbolisent la peine de perdre un être cher, la douleur suite à une rupture mais aussi la solitude.

Pour donner vie à ses émotions, l’artiste utilise des éléments du quotidien, comme des livres ou des nuages. Mais ce qui revient le plus souvent dans ses illustrations, ce sont les fleurs et les animaux. Dans certains dessins, il y a une rose qui transperce le visage d’une jeune fille allongée sur un lit. Dans une autre illustration, un personnage est à moitié humain et à moitié loup, ce qui permet à Aykut Aydoğdu de montrer combien elle est en colère. Il n’utilise aucune métaphore au hasard et s’assure qu’elles conviennent parfaitement au sentiment qu’il veut mettre en avant.

Portrait surréaliste de spationaute réalisé par Aykut Aydoğdu
peinture par Aykut Aydoğdu
cornet de glace chelou
Portrait surréaliste réalisé par Aykut Aydoğdu
des colombes dans le métro, portrait par Aykut Aydoğdu

Détourner les portraits

Pour exprimer ce qu’ils ressentent, les illustrateurs utilisent de nombreux moyens dont le détournement de portraits. Le visage est le reflet des sentiments. Il suffit de jeter un œil au regard d’une personne pour savoir si elle est triste ou joyeuse. Ajouter des éléments aux portraits permet donc aux illustrateurs comme Aykut Aydoğdu de souligner davantage encore ce qu’ils ont sur le cœur. Si cette méthode vous intéresse, sachez que Stefan Zsaitsits a lui aussi détourné des portraits avec ses propres méthodes et son style singulier.

Portrait surréaliste réalisé par Aykut Aydoğdu
Portrait surréaliste réalisé par Aykut Aydoğdu
Portrait surréaliste réalisé par Aykut Aydoğdu
Portrait surréaliste réalisé par Aykut Aydoğdu
Portrait surréaliste réalisé par Aykut Aydoğdu

N’hésitez pas à jeter un œil au site internet de Aykut Aydoğdu pour découvrir l’ensemble de ses illustrations : https://www.aykworks.com