Transeo © Paul Hennebelle

Paul Hennebelle : une photographie en quête d’identité

Image d'avatar de Mathilde BonniecMathilde Bonniec - Le 15 novembre 2017

Paul Hennebelle, jeune photographe de 25 ans, nous livre sa confession d’un enfant du siècle et nous réconcilie avec notre inlassable quête de soi.

Paul Hennebelle
Transeo © Paul Hennebelle
Paul Hennebelle
Goodbye Beirut © Paul Hennebelle

Le lien entre sentiment d’appartenance et construction de l’identité est avéré, pourtant, dans un monde qui tourne toujours plus vite, il arrive souvent que nous perdions pied. Aujourd’hui, la question identitaire brûle toutes les lèvres et échauffent bien des esprits. Depuis le selfie jusqu’à l’extrémisme religieux, chacun se cherche, souvent en vain. Plutôt que de succomber à la perdition, Paul Hennebelle nous invite à transformer l’errance en promenade et à apprécier chaque étape du voyage. Sa philosophie : celle d’un “je” dynamique, en constante évolution ; une identité « narrative », inspiré de Paul Ricoeur, qui se fait et se défait au gré des récits et qui s’illustre à merveille sur papier glacé.

Paul Hennebelle
Transeo © Paul Hennebelle
Paul Hennebelle
Transeo © Paul Hennebelle

Constamment déraciné étant enfant, né à New York, élevé en France et établi désormais en Belgique, le jeune photographe utilise l’argentique et le film noir et blanc, exaltant une esthétique du grain et du contraste. Son audace : prendre son temps, en excipant d’une technique passéiste pour élaborer un discours actuel. Chaque épreuve fait office de memorandum, bribes de souvenirs collectés au hasard d’une rencontre, d’un lieu, d’un instant.

Paul Hennebelle
Goodbye Beirut © Paul Hennebelle
Paul Hennebelle
Transeo © Paul Hennebelle
Goodbye Beirut © Paul Hennebelle
Goodbye Beirut © Paul Hennebelle

Dans le projet Transeo, ce sont avant tout ses récits personnels et sa propre quête d’identité que nous livre le photographe. Reliés dans un livre-photo, ces clichés, qu’ils soient portrait, paysage ou abstraction, expriment les tribulations d’un être en recherche de soi.

Paul Hennebelle
Le livre-photo Transeo

Aujourd’hui, ce thème cher à l’artiste est développé dans un nouveau projet, Goodbye Beirut, où la jeunesse libanaise, à la fois fière et désorientée, est mise à l’honneur.

Paul Hennebelle
Goodbye Beirut
Paul Hennebelle
Goodbye Beirut

Avec Paul Hennebelle, nous nous rappelons qu’il est bon de ne pas savoir, sans ne jamais cesser de chercher.

A découvrir en plus de détails par ici :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partagez avec vos amis :)
A voir aussi !
Le méli-mélo néorealiste du duo de photographes indépendant du collectif Cesura

Le méli-mélo néorealiste du duo de photographes indépendant du collectif Cesura

Le duo de photographes Luca Santese et Marco P. Valli…

29 novembre 2023

Smalltown Kids, clip poétique pour balade électronique

Smalltown Kids, clip poétique pour balade électronique

O'Bear est un jeune artiste musical que l'on a pu…

28 novembre 2023

Duda Lozano réalise des broderies… sur la peau

Duda Lozano réalise des broderies… sur la peau

Avis aux amateurs de tatouages ! Duda Lozano est un…

20 novembre 2023

Mathilde Bonniec
Article écrit par :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.