Sea, architecture and sun : prenez des vacances et partez à Hyères, baignez-vous, faites la fête et allez-vous perdre dans la villa Noailles à Hyères et à l’Ancien Evêché à Toulon pour découvrir les vingt jeunes finalistes de l’inspirante Design Parade édition 2019 jusqu’au 24 novembre.

Sandro Della Noce & Caroline Wolewinski, Triclinium, courtesy Luc Bertrand

Souvenirs de Toulon

L’Ancien Evêché de la ville, datant du XVIIème siècle, abrite les dix finalistes du prix catégorie “architecture d’intérieur”. Le thème : une pièce en Provence. Chaque salle a ainsi été conçue par un ou deux architectes. Parmi tout ça : une baignoire fabriquée en savon (les vainqueurs : Céline Thibault et Géraud Pellottiero) mais comment se lave-t-on dedans ? Un matelas paresseux donnant sur la cour de l’ancien Evêché (de Gabriel Vuillemin et Victoria Ayayi), une grotte de coquillages (d’Audrey Guimard et Bérénice Golmann-Pupponi), une pizza chez La Fabbrica di Marco juste à côté, un gin tonic à l’ombre des platanes, une ancienne enseigne “chez Monique” reconvertie en galerie d’art, la pièce végétalisée de François Champsaur, président du jury, des sols en galets, des céramiques colorées de “We Do Not Work Alone” et une définition parfaite de l’été.

Maximilien Pellet & Zoé Piter, L’antichambre d’un toit-terrasse, courtesy Luc Bertrand
Audrey Guimard & Bérénice Golmann-Pupponi, Apricari, courtesy Luc Bertrand

La salle de bain de Céline Thibault et Géraud Pellottiero

Les deux vainqueurs sont tous les deux diplômés de l’école d’architecture d’intérieur Boulle. Ils vivent et travaillent à Paris. Leur pièce sombre, rappelant les après-midi chaudes des journées d’été, toutes persiennes fermées, résonne de bruit de cigales en fond sonore. Au mur : un revêtement noir et réfléchissant. Face à nous : un claustra en demi arc de cercle de morceaux de savon verdâtre qu’il faut contourner pour découvrir la baignoire de savon. Pour ce projet, les designers se sont inspirés de l’ambiance zen des bains japonais et ont noué un partenariat avec une savonnerie toulonnaise, ancêtre du savon de Marseille.

Courtesy Luc Bertrand
Courtesy Luc Bertrand
Courtesy Luc Bertrand

Le parcours de la Design Parade se poursuit également dans plusieurs autres lieux toulonnais réinvestis pour l’occasion. Au cercle naval de la ville sont présentés les dessins d’Alexandre Benjamin Navet et dans les anciennes halles municipales, Antoine Chauvin présente son projet de mobilier pour les futures “halles gourmandes”.