Manchu

Retour sur le parcours de Manchu, l’illustrateur de mondes imaginaires

Image d'avatar de Elisa BarthèsElisa Barthès - Le 31 mai 2023

Philippe Bouchet, plus connu sous le nom de Manchu, est un illustrateur français célèbre pour ses illustrations de science-fiction. Durant sa carrière, il réalise des centaines de couvertures de romans et bandes dessinées, reconnaissables entre mille grâces à un style visuel unique. 

Illustration d'un univers de science-fiction, avec des vaisseaux et une planète dans le ciel.

Reconnu dans le milieu de la science-fiction comme un dessinateur emblématique, il sait s’imprégner des mondes imaginaires pour les représenter au mieux dans ses œuvres. Né à Cholet en 1956, Manchu s’intéresse au dessin dès ses premières années de vie. Sa riche carrière est ponctuée de rencontres et d’inspirations diverses, qui lui ont permis aujourd’hui, d’obtenir une telle reconnaissance. 

Illustration d'un paysage de science fiction

Comment est-il devenu un illustrateur reconnu dans la SF ?

Ses débuts dans l’illustration

Quelques mois après son service militaire, Philippe Bouchet intègre le milieu de la publicité. Rapidement, il délaisse ce travail, pas assez créatif à son goût. La créativité vient à lui lorsqu’un de ses anciens professeurs, Bernard Deyries, lui propose un poste à la DIC, un studio de dessins animés. Sa première illustration dans ce domaine est pour le célèbre dessin animé Ulysse 31. Une expérience enrichissante pour l’artiste, puisque ce projet le pousse à faire des recherches approfondies sur les vaisseaux spatiaux et l’espace. Après plusieurs autres travaux, Manchu prend son indépendance en 1979. Il travaille par la suite sur les fameuses séries animées Il était une fois la vie et Il était une fois l’espace, en collaboration avec le dessinateur Jean Bardaud. 

Illustration représentant un vaisseau spatial
“Cyclope”, illustration pour Ulysse 31 par Manchu, via 2dgalleries

Sa rencontre avec la science-fiction

L’élément déclencheur de son attrait pour la science-fiction est sans doute le visionnage des films 2001 et APOLLO 11. Ces deux œuvres ont fait ressortir son intérêt pour l’astronomie, l’aéronautique et la science-fiction en général. Par la suite, d’autres films et artistes l’ont inspiré, dont les Comics US et les illustrateurs Américains comme Mead, Bonestell ou McCall. Sa rencontre avec l’acteur Gérard Klein en 1984 est un véritable tournant dans sa carrière. Ce dernier lui propose d’illustrer les volumes de La Grande Anthologie de la science-fiction pour l’édition le livre de poche. Il n’illustra pas moins de deux cents ouvrages, dans une collaboration qui durera une quinzaine d’années. Il est désormais spécialisé dans ce domaine, et réalise diverses productions, dont des paysages planétaires pour les revues Science et Vie Junior et Ciel & Espace. Il conçoit également des affiches pour le CNES, le Centre national des études spatiales et l’Agence spatiale européenne. La bande dessinée est également un des terrains de jeu de Manchu. En 1999, il collabore avec le dessinateur Etienne Le Roux pour sa BD intitulée Aménophis IV. 

Illustration pour la couverture de la BD Aménophis IV, des hommes dans un vaisseau
Illustration pour la BD Aménophis IV par Manchu

Le dessin, un élément au cœur de sa vie depuis l’enfance

Un environnement artistique

Dès son plus jeune âge, Manchu dessine très régulièrement : des dessins de cow-boys, d’Indiens et de machines diverses. Il se plait s’amuse à reproduire les œuvres de dessinateurs qu’il découvre en lisant des bandes dessinées. “Je dessine depuis que je sais tenir un crayon“ confie il lors d’une interview avec la bibliothèque de glow. Son père est tapissier décorateur, un élément de sa jeunesse qui l’a probablement influencé dans son attirance pour le milieu artistique. Le jeune Manchu l’observait dessiner aux crayons de couleurs et avec des traits légers fauteuils et canapés.

Retour sur le parcours de Manchu, l'illustrateur de mondes imaginaires 1
Les Tours de Samarante par Manchu

Une jeunesse autour de l’Art 

Après un CAP en dessin publicitaire, il intègre l’Ecole Brassart pour se former au dessin d’animation pendant 3 ans. C’est d’ailleurs au sein de l’établissement qu’il prend son fameux pseudonyme, il raconte : “à l’école de dessin Brassart, mes potes me surnommaient Fifi Manchu, en référence aux films Fu Manchu avec Boris Karloff dont il était admirateur, le surnom est resté et s’est transformé en pseudo Manchu”. Il effectue son service militaire à 19 ans au sein de la base aérienne 705. Là encore, le dessin le suit : il s’amuse à glisser des illustrations dans les cahiers journaliers de ses collègues. 

Illustration de science fiction, des humains se tiennent devant une créature métallique.
via putschmedia
Illustration représentant un paysage de science-fiction
via la Bibliothèque de Glow
Illustration d'un paysage fantastique.
Halo ?
Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
A la rencontre de The Soul Twins

A la rencontre de The Soul Twins

The Twin Souls, formé par les frères Guilhem et Martin…

27 février 2024

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Invaders – un 1500ème Space Invader se pose sur le Centre Pompidou

Un Nouveau Jalon pour le Street Art Parisien Dans le…

23 février 2024

A la rencontre de Whim Therapy

A la rencontre de Whim Therapy

Porté par une envie de se libérer des carcans de…

14 février 2024

Elisa Barthès
Article écrit par :
La photographie et l'écriture sont les deux choses qui m'animent. J'aime capturer des instants, et transmettre l'émotion du présent à ceux qui n'y étaient pas. Jouer avec les mots me permet de parler dans une autre langue que celle de l'image.

Laisser un commentaire

2 commentaires

  • article très intéressant. Par contre il s’agit de Gérard Klein l’écrivain à ne pas confondre aveec Gérard Klein l’acteur !

  • Article très intéressant sur la carrière de cet illustrateur que j’ai eu le plaisir de rencontrer lors d’une “rencontre de l’imaginaire” à Sèvres (qui, malheureusement, n’existe plus).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.