LM Guest House, la Farnsworth House du XXIème siècle ?

Image d'avatar de Hugo ChevassusHugo Chevassus - Le 25 juin 2013

Crédits : Paul Warchol.

La déjà grande famille de l’architecture dite « contemporaine » s’est vue accueillir un nouveau membre : la LM Guest House, dessinée par le cabinet Desai Chia Architecture, inaugurée en 2012. 185 m2 de modernité projetée au cœur d’un parc naturel, permettant une expérience presque immédiate du paysage par ses usagers : les architectes ont travaillé sur les vues imprenables depuis le salon et les parties nocturnes. Conçue initialement pour le temps libre de ses commanditaires, la maison déborde d’innovations écologiques conçues simultanément aux volontés architecturales des créateurs, grâce à une large équipe d’ingénieurs concentrés sur l’aspect durable.

Les parties nocturnes et la salle de bains sont au cœur de la maison, logées dans un noyau de cloisons de lamelles de bois, visibles depuis l’extérieur. Ces dernières autorisent sans surprise la lumière naturelle à pénétrer le jour et leur fonction secondaire devient intéressante : poumons architecturaux, elles permettent à l’ensemble de la maison de respirer grâce à un ingénieux système de ventilation. La façade de la maison a été conçue comme un système thermique robuste, d’où les pans de verre triple vitrage installés entre le plancher et la dalle du toit.

Fait intriguant, la demeure ressemble étrangement à la Farnsworth House de Mies Van Der Rohe, édifiée 1951. Située à 75 km au Sud Est de Chicago, dans l’Illinois, elle marque indéniablement le rapport entre l’homme et la nature. Constituée d’une seule pièce, elle est également surélevée et prend place dans un parc de vingt quatre hectares de verdure. Lors de sa mise en œuvre, l’architecte voulait à tout prix instaurer un dialogue entre l’usager et le paysage environnant.

L’œuf ou la poule, la question ne se pose pas. Chacune de ses architectures jumelles entreprend un rapport direct avec la nature, employant des techniques constructives différentes. Après tout, pourquoi ne pas réinterpréter les œuvres des grands maîtres version High Tech ?

Crédits : Paul Warchol.
Crédits : Paul Warchol.

Farnsworth House.

Farnsworth House.

Plan Farnsworth House. Plan LM Guest House.

 

Partagez avec vos amis :)
Tags en rapport :
A voir aussi !
Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Cabourg Mon Amour : à quoi s’attendre pour la 10e édition

Plus les jours passent et plus nous nous rapprochons des…

21 mai 2024

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes fête ses 10 ans !

Le Street Art Fest repart à l'assaut des rues de…

17 mai 2024

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Georges Rousse ou l’art de l’anamorphose !

Figure incontournable de l’anamorphose, George Rousse bouleverse les limites de…

15 mai 2024

Hugo Chevassus
Article écrit par :
www.hgchvs.tumblr.com

Laisser un commentaire

1 commentaire

  • Bonjour,
    vous parlez d’une ressemblance avec la Farnsworth House de Mies Van Der Rohe… Je dirais plutôt un bon gros plagia de la réalisation de Philipp Johnson, the glass house visible ici: http://theglasshouse.org/visit/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.