L'Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne nous presente les travaux de la promo 2014 1

L’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne nous presente les travaux de la promo 2014

En juin, les élèves de fin d’étude de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne ont présenté leurs travaux. Chacun disposait d’un espace qu’il investissait de manière propre, dévoilant ainsi son univers et ses compétences.

Lachambresyndicale1

Dans ce cursus, une attention particulière est apportée au modélisme. Les élèves se concentrent en effet sur la forme et la coupe. Dans le hall, chaque étudiant présente sur un mannequin de couture un prototype en toile à patron d’une pièce de sa collection : un moyen pertinent d’avoir un aperçu de l’ensemble des travaux.

 

 

Lachambresyndicale14

 

Lachambresyndicale13

 

Lachambresyndicale3

Ici, les couleurs sont dans l’ensemble utilisées avec parcimonie. De nombreuses collections sont imaginées dans une gamme de couleurs sobre. Blanc, crème, gris et noir apparaissent en effet de manière récurrente. Cela permet de se focaliser sur la coupe et les détails, tous deux dans l’ensemble impeccables. La Chambre Syndicale, reconnue pour sa formation technique très poussée, tient ainsi ses promesses. Au cours de leur dernière année, les étudiants concrétisent plusieurs projets, dont une collection. Une sélection de silhouettes est réalisée en tissus tandis que les autres restent à l’état de croquis. Recherches de formes épurées où chaque détail fait sens, moyens de fermetures autres que ceux habituels, systèmes de pliages, superpositions de matériaux transparents laissant transparaître la construction des pièces, transcription d’un mouvement ou encore questionnement sur le genre : les élèves proposent leur propre vision de la mode et du vêtement.

Lachambresyndicale6

 

Lachambresyndicale12

 

Lachambresyndicale9

 

Lachambresyndicale7

Chaque espace individuel est investi de manière à faire découvrir au visiteur un univers personnel. La genèse des projets a son importance. C’est pourquoi on peut feuilleter des carnets de recherche et découvrir la mise en place des projets. Les approches diffèrent selon les élèves. La mise en place des designs débute par une recherche de volume sur un mannequin ou à l’aide de pliage miniature, ou encore par le croquis. Les pièces finales sont ensuite présentées par une mise en image professionnelle qui traduit le propos du designer. Chaque élève tient à disposition des professionnels un document mettant en avant ses aptitudes et sa créativité : inspirations, recherches, illustration, shooting photo et CV.

 

Lachambresyndicale5

Des talents à suivre, qui se feront peut-être remarquer dans les années à venir. C’est ce qu’on peut souhaiter à ces designers passionnés.

 

 

 

Lachambresyndicale2
Lachambresyndicale4

Lachambresyndicale8 Lachambresyndicale8
Lachambresyndicale10 Lachambresyndicale11

Photos: William Lounsbury

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.