découverte de l'illustratrice Malika Favre

Malika Favre : l’illustratrice française qui brille à l’étranger

Avec son style minimaliste et rétro, Malika Favre est une des illustratrices françaises qui fait le plus parler d’elle en ce moment. Ses créations visuelles font le tour du monde entier grâce aux unes des magazines internationaux qu’elle réalise régulièrement.

Bohème, par Malika Favre
Color and light, par Malika Favre
Lausanne Summer Festival, affiche par Malika Favre
A bigger splash, par Malika Favre
Journée des droits de la femme, illustration par Malika Favre
La Côte, illustration de Malika Favre
Illustration par Malika Favre
Crazy, illustration par Malika Favre

Malika Favre ou l’art des portraits colorés

Un style minimaliste

Malika Favre a un style assez particulier tout de suite reconnaissable. Elle utilise toujours des couleurs chaudes telles que le bleu, le rouge ou encore le vert. Ces teintes donnent de la vie à ses portraits qui sont également marqués par des formes géométriques sensuelles. Ces formes se lient merveilleusement bien avec les corps féminins qui sont toujours le pilier des illustrations de Malika Favre. On les découvre dans un style minimaliste propre à l’artiste. Dans chacune de ses créations, elle va à l’essentiel et se débarrasse de tous les détails superflus. Le résultat est saisissant et très satisfaisant à regarder.

Une ode à la femme

La grande majorité des illustrations de Malika Favre mettent en avant des personnages féminins. Ces femmes sont toujours très élégantes et généralement vêtues de magnifiques habits et de larges lunettes de soleil. Parfois, on les retrouve au volant d’une voiture, sur le balcon d’une villa ou encore à une soirée. A chacune de ses illustrations, Malika Favre met en valeur leur corps en soulignant superbement leurs courbes féminines.

Couverture du Metropolitan, par Malika Favre
Couverture du Metropolitan par Malika Favre
LOVES, illustration par Malika Favre
Salomé, illustration de Malika Favre
illustration de Malika Favre
Vox Lux, illustration de Malika Favre
Red Sparrow, illustration de Malika Favre
Spring to mind, illustration de Malika Favre

Une visibilité aux quatre coins du monde

Les magazines à l’international

Les illustrations de l’artiste française sont notamment connues pour faire la une de nombreux magazines à l’international. Parmi les médias habitués à publier ses créations, on compte notamment le New Yorker et le Metropolitan, deux magazines américains. Mais Malika Favre travaille aussi pour des journaux arabes tel que Arab News, diffusé en Arabie saoudite, et des journaux allemand comme Berlin WeltKunst. L’artiste ne connaît aucune frontière et collabore constamment avec des grandes marques du monde entier.

Les projets variés de Malika Favre

L’artiste ne se contente pas de faire des illustrations pour des magazines, bien au contraire ! Malika n’hésite pas à jongler avec différents projets plus divers les uns que les autres. Par exemple, en 2018, elle a réalisé une immense affiche pour Paris Plages. On pouvait d’ailleurs voir sa création dans le métro parisien ! L’illustratrice française a également travaillé avec des marques de renommée mondiale, telle que Vogue, Stylist, Vanity Fair ou encore Gucci.

Couverture du Metropolitan par Malika Favre
Couverture de Arab News par Malika Favre
Couverture du New Yorker par Malika Favre
Viva Van Gogh, couverture du Metropolitan par Malika Favre
Couverture du Washington Post par Malika Favre

Retrouvez l’ensemble des illustrations de Malika Favre sur son site internet : https://www.malikafavre.com

malika favre
ALDO MEN illustration
malika favre dessin pour ALDo MEN
malika favre dessin pour ALDO WOMEN
BYBLOS
Cleo-Lea
Fabric illustration malika favre
Gardian
MANOIRS dessin de illustratrice malika favre
MIZUZU
illustration de malika favre
romain gravas par malika favre
joli dessin numérique de malika favre
naples, par par malika favre
un drink façon jeu de carte
carte postale cannes par l'illustratrice malika
illustration monaco par malika favre
illustration de malika favre pour le magazine vogue

Article publié le 2 janvier 2014 mis à jour le 14 avril 2019.