laura lovero

Laura Lovero : pop psychédélique sur la perception de soi

Après des études de graphisme, Laura Lovero décide de se consacrer pleinement à la musique en prenant des cours particuliers de chant et de guitare à l’ATLA. Auteure, compositrice, interprète et depuis peu auto-productrice, elle fait connaître sa musique dans des restaurants, lors de scènes ouvertes et dans diverses salles de concerts parisiennes où elle se produit plusieurs fois par semaine. La scène lui permet d’incarner un personnage, de découvrir ses multiples facettes, d’exprimer un message et surtout, d’utiliser sa voix. Avec la musique, son corps et son esprit se lient et prennent vie ensemble.

Laura Lovero
Laura Lovero photographiée par Yves Rousseau-Dumarcet

Lorsque la parole ne suffit plus, Laura Lovero trouve le moyen de s’exprimer en musique. Là, le temps s’arrête, elle respire, oublie, s’évade et vit plus intensément. Pour Laura, la musique est un besoin autant physique que mental, et l’art à travers lequel elle se sent le plus à l’aise pour créer. Elle accorde beaucoup d’importance à l’inconscient et son écriture, souvent automatique, lui permet d’explorer ce qui se cache en elle.

Studio Pilule
Cover du titre « Mirror »
Crédit : Studio Pilule

« Mirror » : les cris d’une guerrière

Sorti le mois dernier, son titre « Mirror » est une réflexion sur la perception de soi. Il parle de la dissonance entre ce que les autres perçoivent de nous et comment nous-mêmes nous percevons. Laura Lovero décrit, de manière un peu trouble, ce qu’elle ressent lorsqu’elle est face à un miroir : une impression d’être quelqu’un d’autre, parfois hors de son corps. L’atmosphère sensible et sensuelle des couplets contraste avec un refrain énergique où les répétitions de « Hey » sonnent comme les cris d’une guerrière qui aimerait reprendre pouvoir sur sa vie, son corps et son esprit.

« Mirror » a été enregistré et arrangé au Studio de la Stelle à Carrières-sur-seine et Studio Pilule a travaillé sur le graphisme.

Cover du titre « Mirror »
Crédit : Studio Pilule

Ses inspirations

Laura Lovero puise son inspiration dans les événements de la vie. Ses textes sont libres d’interprétation mais toujours engagés, avec comme leitmotiv la liberté et un désir de prôner l’amour et le respect.

La musique – alternative-pop , presque psychédélique – est inspirée par la scène Neo-Soul, Alternative-RnB avec une touche d’Electro. Un mixe entre Little Dragon, Ravyn Lenae et M.I.A à écouter ici :

https://imusiciandigital.lnk.to/qUPirS1h?fbclid=IwAR3kT2–2NK2Rq8vhbPoErNWhVkc8-FA_bZ8jQvJGDE_KJGMSza4Mzd1OOM

Laura Lovero photographiée par Spidereyes
Laura Lovero photographiée par Spidereyes

Et la suite ?

Pour la rentrée, Laura prévoit la sortie d’un EP enregistré, mixé et masterisé dans un studio parisien, plusieurs clips par la suite et des concerts. Le guitariste Lewis Edell l’accompagnera sur quelques morceaux. Entièrement produit sur Ableton, cet EP sera composé de chansons en français dans un style plus électro.

À retrouver sur facebook et Instagram :