La maison pas comme les autres de Sou Fujimoto

1335764333-house-na-fujimoto-2901

Tout droit sortie d’un livre fantastique ou d’un conte pour enfant, une demeure atypique a poussé à Tokyo. Cette petite maison minimaliste de Sou Fujimoto revêt le nom de « House NA ».

Le petit bijou d’architecture onirique a été dessiné pour un couple. Sa transparence contraste avec le quartier bétonné qui l’entoure. La demeure est habillée d’une armature en acier supportant des panneaux en verre, lui conférant toute sa légèreté et sa finesse. Elle est constituée de 21 plateformes toutes situées à des hauteurs différentes. Chacune invite à l’appropriation individuelle d’un membre de la famille ou accueille un usage spécifique. Ce sont autant de petits espaces à soi, de coins où s’installer à sa guise. Les escaliers les reliant peuvent devenir à cet effet des chaises, des bureaux ou servir de délimitation. C’est la métaphore d’un arbre, chaque plateforme représentant une branche. Chaque branche est un espace distinct mais non cloisonné. On se voit de l’une à l’autre, on peut se parler, s’entendre, échanger, où que l’on soit. Une dualité s’opère alors: la maison peut être considérée comme composée d’une pièce unique ou à l’inverse d’une multitude de pièces associées les unes aux autres.

Bon là vous vous dites c’est mignon mais comment je nettoie mes vitres? Et l’intimité dans tout cela? Tout le monde me voit là-dedans! Et bien oui… Alors utopie? Maison pour des excentriques? Une demeure inhabitable? Sûrement. Mais bien que l’architecte ait apporté des réponses au problème d’intimité, c’est avant tout une réflexion sur le mode d’habiter, une manière de décloisonner les stéréotypes, d’apporter un souffle de fraîcheur à une architecture souvent trop sage et vide de sens. Quoi de plus beau que d’apporter du rêve, de la surprise au sein d’un monde monotone?

1335764338-house-na-fujimoto-9183

1335764340-house-na-fujimoto-2760

201105~2_v12.mcd

201105~1_v12.mcd