John Dykstra

John Dykstra, entre vérités abstraites et réalités concrètes

Passionné de photographie dès l’adolescence, John Dykstra a connu un long voyage. Il a connu une période où il a vendu son matériel et a abandonné le monde de la photo. Mais c’était pour mieux le retrouver. Nous sommes en 2014 et après avoir appris à maitriser l’éclairage de studio John retombe peu à peu amoureux de la photographie, et plus particulièrement du portrait. Il débute alors une série de photographies qui va devenir les prémices de son style. Composées de scènes surréalistes qui jouent avec la perspective, John dévoile un talent inné pour représenter les fantasmes imaginés par l’esprit humain. 

photo réalisée par John Dykstra
portrait d'une femme réalisée
photo d'une modèle par John Dykstra
photo réalisée par John Dykstra

Croire au pouvoir de la perspective 

Le photographe utilise des effets pratiques pour aborder notre perspective de la vie qui influencent celles que nous menons. Son but est de créer des photos qui se baladent entre la réalité et le rêve. En utilisant les liens entre les illusions du réalisme et la subjectivité de l’expérience humaine, John Dykstra situe son travail « entre la lumière du jour et la rêverie. » S’inspirant de peintures, sculptures, musiques et auto-réflexions, Dykstra utilise de simples accessoires tels que la craie ou des objets du quotidiens pour créer ses subterfuges. Particulièrement inspiré par la crédibilité du support photographique, le photographe propose avec son univers une alternative aux standards actuels. 

photo d'une femme entrain de dessiner par John Dykstra
portrait d'un homme assis réalisée par John Dykstra
photo réalisée par John Dykstra
photo d'un modèle caché derrière une porte réalisée par John Dykstra

Son univers est un rappel de ce que les artistes peuvent accomplir sans technologies

Il recherche la perfection dans son studio plutôt que devant un ordinateur. « Il est facile de voir une photo de quelque chose et de faire un jugement rapide : soit cette photo est honnête et montre à quoi ressemble une chose, soit elle a été manipulée d’une manière ou d’une autre. Avec mes images surréalistes, c’est un peu des deux. » déclare-t-il à My Modern Met à l’époque. Rien n’est rajouté en post-production. 

Il n’utilise jamais Photoshop, ne manipule jamais électroniquement ses photos. C’est cette transparence qui rend son travail si exceptionnel et pertinent. Surréaliste et en même temps ce qu’il y a de plus ancré dans le réel, l’œuvre de John Dykstra ramène aux racines de ce qu’est l’art : la vision d’un artiste qui s’affranchit de la réalité pour étayer un propos. 

portrait réalisée par John Dykstra
photo par John Dykstra
photo d'une modèle réalisée par John Dykstra
photo réalisée par John Dykstra
John Dykstra

Découvrez le travail de John Dykstra sur son site et son compte Instagram.