Jacquemus SS14 — Paris Fashion Week 1

Jacquemus SS14 — Paris Fashion Week

Beware en mode Paris Fashion Week

Simon Porte Jacquemus sait proposer un univers particulier à chacun de ses défilés. Pour la saison SS14, le spectateur est plongé dans un monde de jeux vidéo. Les lumières clignotent de toutes parts, les sons se mêlent, le tout créant une sorte de brouillage qui pourrait nuire à la lisibilité de la collection. Heureusement, ce n’est pas le cas. L’espace où défilent les mannequins est délimité par les bancs, mais aussi par des jeux imposants, un joyeux fouillis où l’on aurait envie de rester quelques heures de plus, loin de la réalité extérieure. Le public, très jeune, à l’image du créateur, semble intrigué par les lieux et attend la suite.

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Chez Jacquemus, la fille est juvénile, à peine sortie de l’enfance. Elle garde une certaine candeur, même si sa tenue laisse apparaître le corps. Les mannequins, qui paraissent différentes des shows habituels, ont enfilé des baskets Springcourt offrant une allure relativement casual. Des visières, portées comme colliers, renforcent cette impression.

Les silhouettes de cette collection sont dans l’ensemble très sobres, avec une palette de couleurs très restreinte. Le designer utilise beaucoup de blanc, de bleu électrique, du rose Barbie ainsi que quelques touches de vert sapin. La plupart des tenues sont monochromes, tout est dans la recherche de formes épurées et allant à l’essentiel.

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Les pièces sont dans l’ensemble assez amples. Pinces et coutures sont réduites au minimum. Les manteaux et vestes semblent juste posés sur le corps et les moyens de fermeture se font particulièrement discrets. Des jeux de découpe et de fente sont utilisés sur plusieurs vêtements. Les jupes et shorts sont très courts, souvent associés à des brassières qui scindent la silhouette en deux et découvrent le corps.

Parmi les pièces, on observe des sweatshirts de couleur avec une manche blanche. L’asymétrie est également présente sur d’autres tenues, de manière plus prononcée, cette fois ci dans la construction même du vêtement. Certaines pièces comportent des détails subtils, telle cette chemise classique blanche aux poignets en forme de cercle.

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Des phrases telles que « j’aime la vie » apparaissent. Sur une robe/T-shirt un détail intéressant interpelle. Le motif cornet de glace n’est pas simplement imprimé ou brodé : l’effet onctueux de la crème glacée est rendu, en relief, par un drapage rose. On reconnaît la touche d’humour du créateur.

A la fin du show, au lieu d’une furtive apparition, Simon Porte Jacquemus reste avec ses mannequins sur le podium, un fond de musique de jeu vidéo pour les accompagner. Comme si la mode, qui peut être un moyen d’expression important, devait également rester ludique.

 

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

Jacquemus SS14 Paris Fashion Week

jacquemus.com

Photo © Beware Mag | Antoine Duchamp