« Atmosphère », « mood », « darkness », « mélancolie », tant de termes qui caractérisent l’ambiance propre aux clichés du photographe et directeur de photographie portugais Henri Prestes. Celui ci travaille souvent la nuit, ou tôt le matin, lorsque la brume et le manque de clarté expriment de manière plus intense le vide d’un village isolé et ses alentours.

Le spectateur se plonge dans ses clichés époustouflants, aux environnements mystérieux, comme dans un film à suspense.

Homme seul sur un chemin de terre - Henri Prestes
Ambiance sombre

En octobre 2018, le photographe a mis en ligne une série d’images spectaculaires sur son behance : « They Drive by Night ». Sur ses clichés apparaissent des voitures solitaires au beau milieu de la nuit et des paysages ténébreux. Feux éteints ou allumés, au loin ou plus imposant sur l’image, le véhicule apporte mobilité au paysage figé et vie à la campagne dépeuplée. Un dense brouillard et de fortes chutes de neige soulignent la déréliction du conducteur nocturne. C’est l’effet énigmatique et envoûtant recherché par le photographe.

Des scènes à l’aspect banal – comme un terrain vague où quelques voitures au moteur probablement en veille depuis longtemps stationnent paisiblement – prennent de l’envergure à travers l’objectif de l’artiste portugais. Il réussit ainsi à raconter des endroits tristement oubliés ; ces lieux où le passage, rare, se fait en hâtivement.

Terrain vague et voitures abandonnées
Poubelle à terre
Les traces d'une voiture sur la neige dans la nuit
Les flocons de neige plus petits que les lampions

Ces petites routes sinueuses ne lui sont pas étrangères. Henri Prestes a grandi dans un village de montagne et a fait des aléas climatiques un atout pour son travail. Tangibles, la pluie, la neige ou encore le brouillard lui permettent d’amplifier la part d’étrangeté, plus abstraite, qu’il veut apporter à ses créations. C’est en jouant avec une fine lumière au loin, les lumières artificielles des lampadaires ou avec des filtres de diffusion qu’il peaufine l’esthétique surréaliste de ses clichés.

Encore aux prémices de sa carrière de photographe, Henri Prestes est à suivre de près puisqu’il nous emmène à des heures et dans des endroits où nous ne nous aventurerions probablement pas seul(e)s…

Une voiture sur une route isolée dans la nuit claire
Passage d'une voiture sous un tunnel d'arbres
Voiture au loin
2 points rouges lumineux dans le bleu de la nuit

son site