Gurbir Grewal : photos intemporelles

observatoire

 

Jeune étudiant originaire de Vancouver, Gurbir Grewal, 20 ans, expose sur la toile ses photographies planantes et atypiques. Le temps semble s’être interrompu pour lui permettre de capturer des impressions fugitives, qui invitent à la contemplation.

Ses clichés sont riches de symboles, et il utilise diverses techniques pour un rendu impressionnant – et pourtant d’une grande simplicité – nous mettant face à des ambiances apocalyptiques.

Dans ses photos, les personnages sont pris dans l’attente, face au décor ou dans un rapport direct,  avec un effet de surimpression, ce qui donne des créations aux couleurs magnifiques. Il met en scène ses shootings sous une lumière “divine”, et utilise des décors naturels sauvages et grandioses tel que l’observatoire Griffith à New York ou le parc canadien de Minnekhada.

On imagine que l’attente peut être longue pendant un shoot de nuit, comme celui qu’il réalise pour photographier un feu d’artifice le jour d’Halloween. Mais l’ apparition soudaine des lumières multicolores qui vont toucher le ciel et le travail du magicien artificier, capturé sur le vif, comme un phénomène magique, en vaut certainement la peine.

A découvrir.

joel robinson

connor roff

gurbir grewal

gurbir smoke

minnekhada

snow

divin

 

GurbirGrewalHalloween1

GurbirGrewalHalloween2

no black and white

Gurbir Grewal’s flickr

 

Plus d'articles
Apaache n’abandonne pas les paillettes dans son nouveau clip