On a fait une interview en gifs avec We Are Match 1

On a fait une interview en gifs avec We Are Match

We Are Match

Deux ans sont passés depuis leur victoire au tremplin des Inrocks Lab. Deux ans à peaufiner “Shores” dans une maison en forêt, trouver leur propre patte et composer un album dense qui refuse la simplicité, tout en restant paradoxalement accessible. Et parce qu’ils ont beaucoup d’humour, on leur a proposé des dizaines de gifs pour en parler.

Question préliminaire: vous avez changé votre nom, de Match pour We Are Match parce que ça faisait trop penser à Tinder?

Ahah ! Non, on a eu quelques petits soucis avec le nom Match, et il y avait cette expression « We are match » qui nous collait un peu à la peau. Ça signifie beaucoup de choses pour nous. Le fait qu’on aille super bien ensemble. Qu’on soit en harmonie.

 

Vous venez d’Alençon, c’est une ville cool pour la musique ?

we are match

Alençon est une petite ville mais elle se défend vraiment bien au niveau musical. Il y a la Luciole, une Scène de Musiques Actuelles dans laquelle on a pu voir plein de concerts de Eels à Bashung en passant par Hindi Zhara. Après au niveau des groupes, il faut plutôt remonter chez nos voisins caennais pour trouver des choses qui nous plaisent vraiment. En ce moment, on écoute pas mal Samba de la Muerte qui est originaire de là bas.

 

Ca y est l’album vient de sortir, au bout de deux ans de travail, vous vous sentez comment?

we are match

Comme ça sans doute possible. On est hyper excités à l’idée de sortir cet album et d’aller le défendre en concerts.

 

Deux ans, c’est long et en même temps très court, vous saviez vers où vous vouliez aller?

we are match

On savait où on allait et ce qu’on voulait faire. Après, il y a une part d’inconnue totale, c’est comme peindre sur une toile blanche. Tu ne sais pas par quoi commencer mais petit à petit, les choses prennent sens.

 

Pendant la conception de “Shores”, c’était vraiment super démocratique ou rempli de débats animés ?

we are match
Merde, nous poser cette question là c’est comme demander à un chef de lui filer ses recettes. Pour dire vrai, c’est arrivé très souvent qu’on se retrouve dans la première situation, des instants magiques ou complètement fous il y en a eu plein pendant la composition de l’album, on pense à la chanson “Shores” qui a été composée en deux jours. Après dans un groupe, surtout dans notre cas, il y a très souvent des débats ça n’a jamais été la guerre, parfois ça a juste été long, un peu pénible mais on est fiers du résultat.

 

Vous définissez la musique de We Are Match comme spirituelle, plutôt hédoniste ou mélancolique  ?

we are match
Ça dépend des moments, je crois qu’on est tellement heureux en ce moment avec la sortie de l’album qu’on va dire hédoniste !

 

Il y a par exemple dans “l’Avenue” un côté vraiment très Radiohead, et ça rejoint un peu ce que vous aviez dit dans une interview: le fait de vous sentir oppressés dans une ville comme Paris. Deux ans après, vous avez encore ce sentiment ?

trapped
Oui, on habite à Paris aujourd’hui mais on a tendance à très vite se sentir enfermés. On a besoin de prendre l’air, d’aller à la campagne, besoin de partir sur la route, rencontrer pleins de personnes, des mentalités et des profils différents, c’est de cette diversité qu’on se nourrit. On a trouvé un équilibre vraiment cool avec la tournée.

 

“Pour “The Shark”, vous racontez dans votre vidéo blip qu’il s’agit d’un essai de flow un peu rap. Est-ce que Booba vous a finalement contacté pour une collaboration? S’il devait y avoir une collaboration, ça serait avec Kanye West ou un Hatebreed?

kanye

Bouba le petit ourson ! Non, il ne nous a pas appelé, mais pour une collaboration, on est fans de Kanye West.

 

Pour ce clip vous êtes d’ailleurs passés à d’autres animaux, c’était quoi l’idée derrière ?

superdogs

Mais ce GIF est génial ! L’idée c’était de se marrer un peu. De jouer la carte de l’autodérision à fond. De mettre des choses dans lesquelles on se reconnaît beaucoup.

 

Puisqu’on est dans une interview gifs, vous pouvez me parler de cet artwork ?

we are match

C’est un artiste croate qui s’appelle Patakk. On se baladait sur internet et on a vu cette animation. A ce moment là, on s’est dit « Eurêka », c’était l’image qui collait le plus à notre musique qu’on ait jamais vu. Un concept très pop dans lequel on se retrouvait tous.

 

Ce visuel sera intégré dans vos lives ou pas du tout?

Surprise ! On verra, on a plein d’idées ! On verra ce qu’on en fait dans les mois à venir, mais oui, travailler avec de la vidéo ce serait absolument incroyable !


En parlant de lives, on pourra vous voir où prochainement?

A La Maroquinerie le 21 octobre mais c’est complet. Pour les personnes qui ne nous connaissent pas ou qui n’ont pas réussi à avoir de places à la maroquinerie, on jouera à la Gaîté lyrique le 31 mars 2016 et un peu partout en France aussi. On est hyper excités à l’idée de défendre notre musique en live, faire des concerts, c’est le truc le plus cool du monde.

 

Allez, je vous laisse choisir comment dire au revoir

harry potter

Au revoir Harry Potter. Mon dieu, c’est niais !

Ecoutez We Are Match – Shores

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.