European Wildlife Photographer

Concours European Wildlife 2021 : la 50ème et dernière édition

Pour son ultime édition, le concours European Wildlife Photographer of the Year tire son chapeau avec une sélection de choix.

Angel Fitor, « Le ballet de méduses » concours 2021
© Angel Fitor, « Le ballet de méduses » 2021

Depuis 1971, l’European Wildlife Photographer of the Year est un concours de photographie animalière annuel. Il est organisé par le Muséum d’Histoire Naturelle de Londres et, depuis sa création, les participations se sont vues augmenter à une vitesse fulgurante.

Un 1er prix entre réalité et illusion

Cette année, le photographe espagnol Angel Fitor remporte le 1er prix. Cela faisait six ans que le photojournaliste attendait de pouvoir prendre le cliché gagnant. Sa patience a donc été récompensée comme il se doit avec la récompense de son “Le ballet de méduses”.

L’illusion de sa photographique est époustouflante, à l’œil nu, nous apercevons onze méduses, pourtant en réalité, il n’y en a seulement deux. Cette impression est due à plusieurs déclencheurs de flash. A la fois technique et magnifique, c’est toute la magie de la photographie qui se trouve dans ce superbe cliché de l’artiste.

Portrait Angel Fitor
Portrait d’Angel Fitor

Un message à transmettre

Cette compétition est bien connue comme un lieu de mise en lumière de la beauté et la diversité du monde naturel. Il est alors d’autant plus touchant d’ apprendre que la photographie d’Angel Fitor a été prise en 2014, avant la destruction de l’écosystème de la lagune. C’est donc un hommage explicite, selon le photographe, qui en fait une « ode au patrimoine naturel unique que le lagon Mar Menor était autrefois ».

Et le premier prix n’est pas le seul à prendre positon. En passant par « L ‘arbre de la vie » de Anette Mossbacher au « Renard arctique dans un essaim de moustiques » d’Arnfinn Johansen, il est évident que chaque cliché raconte une histoire bien précise. Le concours offre alors une multitude de catégories pour que les photographes puissent se positionner sur une multiplicité de sujets, allant d’un prix concentrée sur la photographie de mammifères, à un prix pour celle des plantes et champignons.

Photographie “L’arbre de la vie” de Anette Mossbacher
Catégorie paysages, © Anette Mossbacher
Photographie “Renard arctique dans un essaim de moustiques” de Arnfinn Johansen

Catégorie mammifères, © Arnfinn Johansen
Photographie “Chanteur du printemps” de Luis Dominguez Blanco

Catégorie jeune photographe de moins de 14 ans, © Luis Dominguez Blanco

Une dernière édition époustouflante

Cette année, 19 000 photographies réparties dans 8 catégories ont été envoyées par 1000 photographes professionnels et amateurs. Ce n’est donc pas une petite satisfaction de remporter un prix.

Les photographies gagnantes feront le tour de certaines parties d’Europe et notamment de l’Allemagne grâce au parrainage par la Société allemande des photographes de la nature. Autre organisateur, le prestigieux Natural History Museum de Londres accorde aux 100 photographies lauréates une exposition du 15 octobre 2021 au 5 juin 2022. Elles seront également publiées dans un ouvrage en français par les éditions Biotope.

Avis aux amateurs de photographie, nous vous invitons à consulter le site officiel du concours.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.